CATEGORIES

samedi 12 mars 2016

DONALD TRUMP TOUJOURS EN TÊTE . ÉLU PRÉSIDENT EN 2016


TRUMP, TRUMP !! Un nom qui fait trembler les dirigeants et les élus de tous bords. Oyé, oyé, tremblez bonnes gens !!, le cyclone made in USA est bien décidé de faire danser l'Europe qui risque fort de n'être plus qu'un vieux souvenir !
Donald Trump n'a pas de mots doux pour l'économie chinoise, dont il dit, qu'il faut se méfier. Il n'a pas tort, car la Chine est au plus mal en ce moment. Et quant la Chine va mal, l'Europe trinque ! C'est cela la mondialisation. La Chine vacille et licencie en masse, ne sachant plus quoi faire de ses stocks qu'elle est obligée de brader à petits prix pour sauver ce qu'elle peut encore sauver !!!

Donald ne voit pas non plus l'Europe d'un très bon œil, qu'il dit être constituée d'une bande de rats !. Je lui donne raison, et le qualificatif n'est pas trop fort ! D'ailleurs, ils propagent une certaine peste qui ne va pas tarder à nous occire faute d'antidote !
L'été dernier, Trump déclarait que cela faisait longtemps que la Chine leur piquait et fric : bref qu'elle avait fini par tout leur prendre. Mieux valait donc savoir ce que l'on faisait, si on ne voulait pas sombrer corps et bien . Et sur ce point, il sait de quoi il parle !. 
Trump expliquait simplement que la mondialisation, via la Chine, avait fait des dégâts de part leur main d’œuvre bon marché et leur production intensive qui ont entraînée une forte délocalisation des entreprises vers le Chine privant ainsi les États-Unis d'une rentrée financière importante, et jetant ainsi à la rue des milliers de salariés américains.
Certains auteurs disent que dans son programme de campagne, Donald Trump fait de l'immigration qualifiée, un leitmotiv. Il dénonce les abus de visas temporaires, comme ceux délivrés dans le cadre du programme EB-5, désireux d'instituer l'obligation absolue pour les entreprises d'engager d'abord un Américain, avant d'accepter un visa. Cela semble partir d'un bon sentiment, sauf que les mauvaises langues ne peuvent s'empêcher de baver en disant que de nombreuses résidences Trump ont été construites dans le New Jersey, avec de l'argent made in China, mais sans cracher pour autant sur les visas EB-5. Blablabla !!!
En affaire, on ne fait pas de sentiment que ce soit du côté Trump ou du côté de l'adversaire. Les hommes d'affaires de ce gabarit savent très bien ce qu'ils font, et à qui, ils ont à faire. En tant que businessman, il a su profiter du système et personne ne l'a arrêté. Donc, tout le monde devait y trouver son compte !
Aujourd'hui, qu'il se présente en tant que Président potentiel des USA, ils se réveillent en criant haro sur Trump.
Comme par exemple le maire de New York qui bave que 50 millions de dollars viennent de ce programme et environ la moitié des investisseurs concernés seraient également de vilains chinois .
Ce brave monsieur aimerait nous faire croire qu'il n'était pas au courant depuis longtemps ? Depuis quand, un maire ignore ce qui se passe dans sa ville ? Comment se fait-il d'ailleurs qu'il se réveille maintenant ?
Sacré Trump ! Il prouve au moins qu'il a le sens des affaires, et des négociations, quand d'autres sont bons à critiquer tout en étant passés maître en matière de corruption. Et puis, il y a un temps pour tout. On ne mélange pas son propre business avec les affaires d'Etat.
Par ailleurs, s'il a su profiter du système comme des milliers d'autres. Il n'est pas connu pour avoir trempé dans des affaires louches ou de corruption. C'est aussi cela qui fait sa force et qu'il ne crains personne. Combien de personne en ce monde peuvent en dire autant ?
Il connaît aussi très bien son petit monde pour qui, les mots franchise et honnêteté ne sont pas leur tasse de thé. Il ne se gêne d'ailleurs pas de leur dire en face leurs quatre vérités souvent crûment. Trump, c'est du brut de décoffrage qui refuse de faire dans la dentelle et de se plier au système actuel qu'il a pris le temps de connaître en tant que politique, businessman et homme de télé. Et vu l'épaisseur de son compte en banque, cela lui a plutôt réussi. C'est le résultat qui parle de l'homme et non les mots acerbes où suinte jalousie et venin.
Trump est une bête de travail, un homme très sérieux en affaire qui ne laisse rien au hasard. Et quant on est capable de gérer un empire de main de maître depuis 45 ans, il n'a  rien à prouver à un smicard, ou à des politiques carriéristes véreux qui bavent plus qu'ils n'agissent et n'hésitent pas à piller et à torpiller un Etat quant-il le peuvent !
Le plus amusant dans l'histoire, c'est que de nombreux américano-méxicains se sont inscrits sur les listes électorales pour la première fois, juste pour voter Trump. Comme quoi en France on ne comprends pas tout !!
Par ailleurs, il aimerait faire rapatrier toutes les entreprises délocalisées au Mexique, et pour cela il a un plan fiscal pour les motiver. Dernièrement, il était encore fou de rage d'apprendre que Carrier venait de se délocaliser au Mexique laissant sur le carreau plus de 1400 salariés.
En 6 mois, deux grandes entreprises Ford et Carrier se sont expatriées côté Incas sans crier gare, réduisant 2500 salariés au chômage, avec des crédits immobiliers sur le dos. Pour Trump, il est inadmissible qu'un Etat laisse faire sans réagir face à cet exode industriel. Il ne faut pas oublier que Donald Trump possède un nombre très important de logements et de résidences sur l'ensemble du territoire. Et donc, son empire est également en danger du fait que ses locataires ne seront plus en mesure de payer leurs loyers, se retrouvant ainsi à la rue. Idem pour les acquéreurs de ses supers résidences qui risquent fort d'être également coincés.
En 2004, il estime que l'invasion de l'Irak en 2002 qu'il avait soutenu, ne fut en vérité, pas une bonne idée, en affirmant qu’il n’aurait pas géré le conflit de cette manière. Bref qu'il n'aurait pas attendu, pour y mettre un terme. Il prédira la même année, que ''deux minutes après le départ des États-Unis d'Irak, la situation sera pire qu'au début de la guerre''. Il ne s'était pas trompé !
Il veut donc arrêter l’épidémie et le bain de sang au Moyen-Orient. Il veut également que les États-Unis adoptent la neutralité face au conflit Israélo-palestinien au lieu de semer la zizanie.

DES PARENTS INCITENT LES ENFANTS A LA HAINE
Certains enfants adoptent le comportement ''Trump'' en faisant preuve de racisme envers les enfants mexicains ou noirs qu'ils invectivent en leur disant que Trump va les mettre à la porte et que l'on va construire un mur.
Donald averti de ce problème affirme en ironisant : '' je parle de construire un mur, mais je dis aussi dans le même temps, qu'il y aura une grande et belle porte, et les gens pourront venir dans notre pays, parce que nous voulons qu'ils y viennent. Mais nous voulons aussi, qu'ils y viennent en respectant la loi ''. Pour le reste, c'est aux parents de faire en sorte que les gamins ne se mêlent pas de politique, et ne se servent pas d'eux pour véhiculer leur haine. Dans le cas contraire, c'est les parents qu'ils faut corriger pour incitation à la haine. Par ailleurs, ce ''mur'' n'est rien d'autre que le rétablissement de la frontière et d'un service de douanes.
Il interdira les avortements tardifs, sauf pour cause de viol, d'inceste, ou pour raisons de santé. Il défend le planning familial.
Donald Trump propose de supprimer l’impôt des sociétés afin qu'elles cessent de délocaliser. Il préconise une réduction de la fiscalité pour les travailleurs et les entreprises américaines, ainsi qu'un allègement de la réglementation des entreprises, y compris au niveau des droits sociaux et au niveau environnemental.
Il propose un plan ''1-5-10-15'' concernant l’impôt sur le revenu, dans une optique de simplification du code des impôts : quatre tranches de revenus (inférieure à 30 000 $, entre 30 000 $ et 100 000 $, entre 100 000 $ et 1 000 000 $, supérieure à 1 000 000 $) seraient taxées respectivement à hauteur de 1 %, 5 %, 10 % et 15 %.
L’impôt sur les successions serait supprimé. Pour lui, il est anormal que les enfants soient taxés juste pour être autorisé à jouir d'un bien laissé par leurs parents. Sarkozy avait fait un geste en ce sens, qu'Hollande a remodifié à notre désavantage dés son arrivée au pouvoir.
Les revenus des capitaux seraient moins taxés afin d'éviter les paradis fiscaux, tandis qu’une taxe de 20 % frapperait les importations, et une taxe de 15 % toucherait la sous-traitance à l’étranger ou les entreprises délocalisées mais qui n'hésitent pas à revendre leurs produits au pays délaissés comme Ford délocalisé en 2015 au Mexique. De quoi faire réfléchir les entrepreneurs avant de fuir à l'étranger. Quant à ceux qui ont quitté les USA, ils vont être ainsi obligés de revenir au bercail pour ne pas perdre le marché  américain.
Donald Trump recommande plus de fermeté dans les tractations commerciales avec des États, tels que le Japon ou la Chine et vante ses capacités de négociateur qui ne sont pas mises en doute. Sur ce point, étant donné l'état de l'économie Chinoise et Japonaise, il va certainement lever le pieds !
Il s'oppose également aux grands accords de libre-échange tels que l'accord de partenariat transpacifique et transatlantique de commerce et d'investissement, estimant qu'ils ne créeront aucun emploi dans les conditions actuelles, si ce n'est aggraver la situation : ce qui n'est pas faux, et rejoins sur le sujet de nombreux économistes !.
Il estime que les salaires sont trop élevés, et s'oppose à un relèvement du salaire minimum légal. Sur ce point, j'ignore de quel salaire il s'agit.

Il remet en cause l'idée du changement climatique, déclarant qu'il s'agit d'un canular. Il affirme que le concept a été créé par et pour les Chinois afin de rendre l'industrie manufacturière américaine non-compétitive. Cela est à vérifier !!!. Mais je pense qu'il a étudié le dossier !
Il soutient le recours accru à la fracturation hydraulique et s'oppose à l'énergie éolienne qui selon lui serait une source de production d'énergie ridicule et peu fiable . Sur ce point, il devra réviser son point de vue, car l'eau commence à manquer à cause de la sécheresse. Et trouver de l'eau ne sera pas aussi facile.

POUR UN MILLIARD DE DOLLARS ON SE COUCHE
Il veut stopper provisoirement l'immigration des arabes musulmans aux États-Unis, citant une étude selon laquelle une grande partie de la communauté musulmane éprouverait de la haine envers les Américains. Entre nous, le contraire serait étonnant !. Mais il épargnera les arabes chrétiens ou bouddhistes.
Interrogé sur cette déclaration, il explique que l’interdiction d’entrée concernerait les immigrés, mais aussi les touristes musulmans. Il n'a pas oublié l'histoire glauque de Ben Laden, recherché soit disant en Afghanistan alors qu'il profitait du système de santé américain ni celle du 11 Septembre.
En réaction à cette déclaration, une pétition est lancée manu militari à l'encontre de Donald Trump pour lui interdire l'entrée au Royaume-Uni. Celle-ci obtient les 100000 signatures qui la rendent éligible pour être soumise au débat au Palais de Westminster.
The Trump Organization indique alors sur ordre de Donald Trump, qu'elle est prête à annuler un milliard de dollars d'investissements dans deux golfs écossais et à tout nouvel investissement au Royaume-Uni, si on lui interdit d'entrer dans le pays. De quoi calmer les belliqueux !!! Face au fric, tout le monde se couche et s'écrase !! C'est une carte maîtresse, qu'il va souvent ressortir.
Comme quoi, être milliardaire a de sérieux avantages ! Dans ma prochaine vie, je vais y penser !!

Donald Trump a laissé entendre qu'il prendrait des mesures pour fermer internet un certain temps, ou du moins tous les sites arabes pour contrer l'islamisme radical : ''Nous devons rencontrer Bill Gates et d'autres personnes pour comprendre ce qui se passe. Peut-être que dans certaines régions, la fermeture de l'internet peut être envisagée. Si quelqu'un évoque la liberté d'expression, bien, c'est qu'il est stupide.''
Personnellement, je suis d'accord, la liberté d'expression à ses limites, et je pense que c'est possible, si Youtube fait également le ménage. Quant à fermer complètement, Internet, il va falloir négocier serré face au manque à gagner !. A moins qu'ils soient tous décidés de perdre quelques milliards pour la bonne cause.

UNE ORGANISATION PRÊTE A TOUT
L'organisation American Future Fund, indépendante des candidats, dit avoir déjà dépensé 3 millions de dollars dans une campagne pour que témoignent d'anciens étudiants de l'ex-Université Trump qui lui valent aujourd'hui, 2 plaintes collectives. Histoire de l'empêcher d'arriver au but et, de récupérer 3 millions de dollars !!!
Face à cela, Trump s'est contenté de dire de manière ironique : ''c'était le drame de ma vie'', et ''comme d'habitude, ils échoueront '' !. Il est vrai que d'aller chercher d'anciens étudiants pour noircir Trump, c'est un peu gonflé !
Pourquoi n'ont-ils pas réagi avant ? . L'histoire ne nous dit pas de quoi, ils se plaignent !!!

JE SUIS DANS L'ENSEMBLE POUR TRUMP
Je suis à 80% pour Trump, tout en émettant quelques réserves concernant l'environnement. Je sais que nous sommes de nombreux dissidents à voir en ce bulldozer une porte de sortie ou la fin du tunnel ou du moins un filet de lumière. J'aime les mecs qui tapent sur la table et qui n'hésitent pas à donner de bonnes claques aux vilaines petites odeurs qui empestent l’Europe. Il ne craint personne, parce qu'il n'est pas carriériste et se moque bien des privilèges pour y baigner dedans toute l'année. C'est un électron libre intouchable et peu manipulable. Perdre un poste pour avoir dit ce qu'il pense vertement ne l'a pas gêné un instant, comme il dit, il a l'habitude !! Alors que d'autres énergumènes en auraient fait tout un plat d'haricots rouges épicés !

MERKEL A PEUR QUE TRUMP ENVOIE DANS LES RONCES SON BEAU PROJET TRANSATLANTIQUE
C'est pour cela qu'il fait criser des dents dans les chaumières en France comme à Berlin. Merkel tremble à l'idée que Trump soit au pouvoir, car elle a peur qu'il envoie dans les ronces son beau projet transatlantique qui permettrait aux riches de devenir encore plus riches et aux pauvres beaucoup moins riches. 
Ce traité n'est rien d'autre qu'une fumisterie qui entraînera le monde un peu plus vers un horizon inconnu. De plus, des centaines d'entreprises en France, Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, Suède, Norvège, Angleterre et Usa fermeront leurs portes dans les 6 mois à venir et laisseront sur le pavé plus de 500000 chômeurs. Les banques sont au bord du gouffre. Elles ont commencé de licencier leurs personnel et la valse va continuer dans les semaines et mois à venir. On nous cache une situation financière désastreuse en nous focalisant sur les migrants pour ne pas attirer l'attention sur ce qui se trame en coulisses et en continuant à nous bercer d'illusions. Autant dire que ce cocktail ne fera qu'aggraver les tensions quant tout le monde aura enfin pigé.
Je vous informe que tous les placements financiers et les plans logement et épargne vont voler en éclat si personne ne prend conscience de l'épée de Damoclès qui s'agite au dessus des têtes. Nombreux sont ceux qui vont se retrouver en slip !. Quoi qu'il en soit, il est évident que Donald Trump, animerait sérieusement la politique devenue morne, sans saveur, et dépourvue d'intérêt. Autant dire qu'il va nous rejouer Dallas nouvelle version. Il lui manque plus que le chapeau texan, et il sera au top !!!

Trump ne peut s'empêcher d'être aussi moqueur, sarcastique et satirique ou d'être dans la provoque juste pour le plaisir : c'est son côté animateur de TV. Il ne faut pas oublier que Trump est très connu depuis 45 ans aux Etats-Unis et de par le monde. Les Français commencent à peine à le découvrir et ce qui explique qu'ils s'offusquent dés la moindre envolée satirique.
Voici quelques perles de Trump :
Il est ami avec Hillary Clinton dont le mari est un coureur de jupon qui aime aussi les petites filles !
''Si Hillary Clinton ne peut pas satisfaire son mari, qu'est-ce qui lui fait penser, qu'elle peut satisfaire l'Amérique ? »

Idem pour Ariana Huffington '' Ariana Huffington n'est attirante ni intérieurement ni extérieurement. Je comprends parfaitement pourquoi son ex-mari l'a quittée pour un homme. Il a pris la bonne décision ! ''

A propos de Carla Fiorina, une de ses adversaires à la primaire républicaine, ancienne présidente de Hewlett-Packard :
"Regardez moi ce visage ! Qui pourrait voter pour ça ? Pouvez-vous imaginer que ce soit le visage de notre prochain président ?! Je veux dire, c'est une femme et je ne suis pas supposé dire de mal, mais vraiment, les gars, vous êtes sérieux ? ''
Ok Donald, mais c'est parce que tu n'as pas encore vu Merkel !!

Au sujet de l'Afrique :
'' Il faut empêcher les patients atteints du virus Ebola d’entrer aux États-Unis. Soignez-les bien !, mais là-bas. Les États-Unis ont assez de problèmes ! ''

En parlant d'Obama ''J'aimerais qu'il nous montre son certificat de naissance, et pour être honnête, j'espère qu'il le peut !. Parce que s'il ne le peut pas, s'il n'est pas né dans ce pays, ce qui est une possibilité, alors il a réussi une des plus grandes escroqueries de l'histoire de la politique. '' Obama lui avait répondu lors d'un gala avec humour en affichant un modèle géant de son extrait de naissance devant tout le monde. Ce qui n'a pas manqué d'amuser Donald Trump.

Lors d'un congrès, il n'a pu s'empêcher de se moquer du statut de héros de guerre de John McCain, fait prisonnier pendant la guerre du Vietnam :
'' C'est un héros de guerre, parce qu'il a été capturé !. J'aime les gens qui évitent d'être capturés, OK ! '' 


Alors Donald Trump sera t-il PRESIDENT ?
 YES HE CAN !!!