CATEGORIES

samedi 14 novembre 2015

MASSACRE ORGANISE . UN VENDREDI 13 A MARQUER D'UNE PIERRE NOIRE A PARIS


Je fus réveillée ce matin par cette triste nouvelle diffusée à la radio. Mais je ne fus pas surprise, d'autant plus que j'avais pressentie que cette année serait une année de larmes et de sang. Je ne suis donc pas du tout étonnée de ce massacre organisé.
Je trouve désolant que rien ne fut pris au sérieux. La France avait été également prévenue par les islamistes et avait mis en place un plan vigipirate. A quoi cela a encore servi...à RIEN ! Certainement que ce plan fut mis en place aux mauvais endroits. A quoi sert l'Otan et leurs supers agences de renseignement ? Où sont nos armées dispersées aux quatre coins du désert ?
Quant on sème le vent, on récolte la tempête.

Résultat des courses : Six attaques simultanées ont frappé la capitale, dans la soirée de ce vendredi 13 Novembre. Un jour qui ne fut pas choisi au hasard.
Actuellement 120 personnes ont été abattues et d'autres sont blessées. Quant aux djihadistes, 8 sont morts, dont 7 se sont fait exploser la cervelle.En ce qui les concerne, c'était prévu !
Trois explosions non loin du stade de France, au cours du match France-Allemagne, mais également rue de la Fontaine au Roi,; rue Bichat, bd Voltaire , rue de Charonne et enfin au Bataclan pour le plus gros du massacre.

Ils se sont enfin réveillés au gouvernement. François Hollande a décrété l'état d'urgence sur tout le territoire Français et le contrôle des frontières a été.... enfin rétabli. Il faut toujours un coup dur pour que des imbéciles se réveillent et réagissent au lieu de faire ami-ami avec des inconnus venus de nulle-part. C'est ce qui arrive quant on laisse son moulin ouvert aux quatre vents, alors que le monde est aux mains d'hommes devenus fous qui recommenceront dans les semaines ou les mois qui suivent.
La préfecture de police de Paris demande aux Parisiens de rester chez eux. C'est un peu tard, le danger est passé. Enfin, pour l'instant, car les vers sont déjà dans le fruit.


En signe de deuil, toutes les manifestations sont annulées et les écoles fermées.
Un numéro d'urgence a été ouvert pour les proches de victimes : 08 00 40 60 05 et un autre, le 197 pour l'enquête.