CATEGORIES

samedi 10 octobre 2015

L'EUROPE DÉSUNIE SE DÉSAGRÈGE LENTEMENT MAIS SÛREMENT

Il devient de plus en plus évident que l'Europe se désagrège lentement, jour après jour. Au Parlement Européen, la colère était affichée clairement où Bruno Gollnich et Nigel Farage étaient excellents face aux deux trublions Merkel-Hollande qui semblaient être déconnectés de la réalité, s'accrochant désespérément à une utopie devenue obsolète.
La violence s'installe en Allemagne, en Autriche et ailleurs et va se rependre tel un fléau que nul ne saura stopper sans prendre les armes. C'est une réalité douloureuse à entendre, mais c'est un fait incontestable.
Quant on invite le diable à sa table, en voulant jouer les grands seigneurs, sans se soucier de la réalité et des conséquences, il faut craindre le pire. C'est une invasion passive et dirigée pour semer la haine et le chaos en Europe au nez et à la barbe des incrédules. Et ça marche !
Et les faits sont là : viols, agressions, vols, insultes....se multiplient. Faut-il avoir fait ST Cire pour ouvrir les yeux ?
L'alarme vient d'un organisme américain qui se consacre aux questions stratégiques, le Gatestone Institute, a signalé une augmentation d’agressions sexuelles commises par des immigrés sur le territoire allemand. Une dénonciation qui fait froid dans le dos, d'autant plus que Merkel n'avait pas encore eu son idée de génie démoniaque d'ouvrir en grand nos portes. Cette liste rouge alarmante, risque fort de devenir une liste noire qui mettra le peuple très en colère contre une Europe irresponsable et décadente.
Il est temps que la police dénonce au grand jour, toutes les exactions commises sur les femmes et les enfants. Car celle-ci de part son silence est la première responsable des violences commises. Parfois, il faut savoir désobéir à une hiérarchie incompétente, qui en voulant ménager la chèvre et le chou ruine des vies et sème la discorde et non de la paix, les divisions et non l'union. Les peuples souverains veulent savoir ce qu'ils manigancent en faisant appel aux migrants dont 4000 djihadistes ont été recensés parmi eux. C'est à nous désormais que revient le droit de mettre fin à cette comédie européenne devenue grotesque et coûteuse, qui ne sert que le pouvoir de quelques abrutis malodorants.

En trois mois, 16 affaires de viol en Allemagne pratiquées par des immigrés principalement venus d'Afrique.
Juin : Une jeune musulmane de 13 ans a été violée par un autre demandeur d’asile dans un centre de réfugiés à Detmold.
Bien que le viol a eu lieu en juin, la police a gardé le silence à ce sujet pendant trois mois, jusqu’à ce que les médias locaux publient un article sur ce crime sexuel. Selon le journal Westfalen Blatt, la police refuse de rendre publics les crimes impliquant des réfugiés et des migrants, car ils ne veulent pas donner une légitimité à la critique de l’immigration massive.
le 14 juin, une fille de 15 ans logée dans un foyer de réfugiés à Habenhausen, un quartier dans la ville du nord de Brême, a été violée à plusieurs reprises par deux autres demandeurs d’asile. Le lieu a été décrit comme une maison des horreurs en raison de la violence à laquelle se livrent des bandes rivales de jeunes africains et de Kosovars.

D'autres affaires ont également vue le jour.
Le 5 juin, un demandeur d’asile somalien appelé a été condamné à quatre ans et neuf mois de prison pour avoir tenté de violer une femme de 20 ans à Munich.
Le 9 juin, deux demandeurs d’asile somaliens, âgés de 20 et 18 ans, ont été condamnés à 7 ans et demi de prison pour le viol d’une femme allemande à Bad Kreuznach.

Le 26 juillet, un demandeur d’asile tunisien a violé une femme de 20 ans dans le quartier Dornwaldsiedlung de Karlsruhe. La police a gardé le secret du crime jusqu’au 14 août, quand un journal local a dévoilé l’histoire.
Le 26 août, un demandeur d’asile a tenté de violer une femme dans la buanderie d’un centre de réfugiés à Stralsund.
Le 28 août, un demandeur d’asile érythréen a été condamné à un 20 mois de prison pour avoir tenté de violer une femme irako-kurde dans un abri pour réfugiés dans la ville bavaroise de Höchstädt. L’avocat du violeur a obtenu une réduction de peine en raison d'un prétendu désespoir de son client !

Environ 80% des immigrés arrivés à Munich sont des hommes … Selon la Radio bavaroise, des femmes demandeuses d’asile se prostituent pour dix euros. Une prostitution souvent forcée.

Une descente de police dans le centre de réfugiés de Munich a permis de constater que des gardes embauchés pour assurer la sécurité sur le site fermaient les yeux sur des trafics de drogue et d’armes ainsi que sur la prostitution dans le camp.
Un nombre croissant de jeunes femmes et même de fillettes hébergées dans des abris pour réfugiés en Allemagne sont violées, et souvent forcées à se prostituer par les demandeurs d’asile de sexe masculin, selon les principaux organismes d’assistance sociale.

Pendant ce temps, le viol des femmes allemandes par les demandeurs d’asile se banalise également.
En Bavière, la police de Mering, où une jeune fille de 16 ans a été violée le 11 septembre, a appelé les parents à ne pas laisser leurs enfants se promener non accompagnés. Bientôt, ce sont les citoyens qui seront coupables d'avoir laissé leurs gamins dehors !

Dans la ville bavaroise de Pöcking, il a été demandé aux parents de veiller à ce que les jeunes filles ne portent pas de jupes courtes afin d’éviter les malentendus avec les migrants. Quand devrons nous aussi porter le burqa pour leur plaire ?

Voici une liste de quelques agressions malveillantes car ne nous voilons pas la face, celle-ci est loin d'être unique. La police devrait mentionner les nationalité, pour que nous puissions nous faire une idée de l'origine du poison.
Le 23 août, un migrant a tenté de violer une femme de 35 ans à Dortmund.
Le 17 août, trois migrants ont tenté de violer une femme de 42 ans à Ansbach.
Le 16 août, un migrant a violé une femme à Hanau.
Le 13 août, la police a arrêté deux migrants irakiens, âgés de 23 et 19 ans, pour le viol d’une jeune femme allemande de 18 ans près d’une école à Hamm.
Le 12 août, un migrant a tenté de violer une étudiante de 17 ans à Hanovre. Le même jour, un autre migrant a violé une femme de 31 ans à Kassel.
Le 10 Août, 5 migrants ont tenté de violer une jeune fille à Mönchengladbach. Le même jour un migrant a tenté de violer une jeune fille de 15 ans à Rinteln.
Le 8 août, un migrant a violé une femme de 20 ans à Siegen.
Le 3 août, un migrant a violé une fillette de 7 ans, en plein jour, dans un parc à Chemnitz.
Le 1er août, un migrant a tenté de violer une femme de 27 ans à Stuttgart.......

A Dresde, les parents sont en colère face à l'inconscience des responsables qui ne semblent pas réaliser le danger en installant des migrants dans les écoles au risque qu'ils commettent des viols sur enfants et qu'ils dégradent l'environnement sans aucune gêne.
Ils refusent que leurs enfants aillent à l'école et côtoient ces étrangers.

L'Autriche est au bord du gouffre
L'insécurité devient récurrente. Leur préoccupation majeur est consacrée à la protection de leurs familles. La police débordée se prépare également au pire, consciente que les dirigeants sont dans l'incapacité de faire face à l'invasion. Face à cette immigration discontinue, le risque d'émeute pointe peu à peu son nez.
Il est temps que tout le monde regarde la vérité en face. Je suis contre l'immigration aveugle qui met de surcroît nos peuples en danger. Je suis contre cette Europe anarchique et égocentrique qui nous fait prendre des vessie pour des lanternes.

FERMONS LES FRONTIÈRES PENDANT 10 ANS
Face au danger qui nous menace, je suis absolument pour la fermeture des frontières pendant 10 ans, afin de résoudre les problèmes actuels et intégrer ceux qui méritent de l'être et de virer tous ceux qui n'ont rien à faire en Europe.
Quant aux violeurs et autres salopards du genre, ils ne méritent qu'une chose, non pas qu'on les entretienne pendant des années, au risque qu'à leur sortie, ils mettent le feu au pays, mais qu'on les collent tous dans un charter et qu'on les balance chez Bachar qui se fera un plaisir de les expédier en enfer !. Quant à Taubira, qui nous ponds une connerie dont elle a décidément le secret, comme par exemple adjoindre aux délinquants libérés un policier comme garde du corps, je me demande dans quelle poubelle on l'a dénichée.
Question, qui protégera la police garde-chiourme ? Car obligatoirement, nous manquerons sérieusement d'effectif. N'avons nous pas beaucoup plus de taulards que de flics ?

Mais, je ne me fais aucune illusion, le mal se rependra un peu plus chaque jour et avec des glands comme ceux qui nous gouvernent, bien décidés à se créer un petit monde confortable au détriment de celui des peuples, nous ne sommes pas prêts de voir la lumière poindre à l'horizon.