CATEGORIES

lundi 12 octobre 2015

LE TUMULUS DE SILBURY HILL. UNE NOUVELLE THEORIE SUR SON ORIGINE

 Le tumulus de Silbury Hill. Récemment, un chercheur Robert-John Langdon a présenté une étude comme quoi la structure serait le vestige d'un phare, construit pour guider les bateaux dans les cours d'eau formés vers la fin de la dernière ère glaciaire. La fonte des glaces , il y a environ 11500 ans serait à l'origine de cette construction.
L'hypothèse est que le sud de l'Angleterre se présentait comme une série d'îles unies par les cours d'eau, canaux et fleuves en crues, et que Stonehenge se trouvait le long de la côte. Le phare aurait aidé les bateaux à s'orienter dans le dédale de canaux, jusqu'à les guider au "port" de Silbury.
Les archéologues sont dans l'obligation de revoir leurs théories jusqu'alors avancées. Il y a encore quelques semaines, ils avaient proposé que les rochers entourant Stonehenge avaient pour but de soutenir un ancien autel, ainsi nos ancêtres pouvaient être "plus proches du ciel".
C'est maintenant le tour de l'ancien tumulus de Silbury Hill. Jusqu'à aujourd'hui, les chercheurs ont retenu la colline comme un ancien tumulus funéraire ou bien une colline cérémonielle pour exécuter les rites religieux. C'est toujours la même rengaine au point que cela en est pénible. La religion est pour beaucoup une véritable obsession.


L'indice fondamental serait l'avenue en pierre découverte par Langdon, qui reliait Silbury Hill au célèbre cercle de pierre d'Avebury. "Les cartes que j'ai créé indiquent que Avebury était un lieu d'échanges de marchandises pour nos ancêtres", explique Langdon.
Son hypothèse est que le proche monument de Silbury Hill fonctionnait comme port, alors qu'Avebury fonctionnait comme marché pour les échanges.
De récentes études archéologiques ont effectivement relevé que le site de Silbury Hill a été construit en plusieurs phases, à partir d'une petite structure, jusqu'à devenir ce qu'il est aujourd'hui.

"Si c'était une structure symbolique, quel besoin il y avait à modifier les dimensions ? La hauteur a été modifiée pour que le phare devienne visible par les bateaux et barques aussi à longue distance", à déclaré Langdon.
Il pense qu'à la fin de l'ère glaciaire, l'Angleterre méridionale se présentait comme un archipel composé de nombreuses îles et que dans le même temps, Stonehenge se trouvait près de la zone côtière. Cette découverte remettrait en cause la datation de la création de Stonehenge et des dernières découvertes dans les environs des mégalithes.
Cette théorie me semble beaucoup intéressante que les théories jusqu'ici avancées. Ce qui nous informerait que des pirogues à voiles ou des navires commerciaux circulaient déjà à cette époque.