CATEGORIES

mardi 24 février 2015

DERNIERES DECOUVERTES ARCHEOLOGIQUES


Pour la première fois, une équipe d'archéologues découvre des os humains qui prouvent que certains colons qui auraient débarqué en Amérique, il y a plus de 200 ans ont bien eu recours au cannibalisme pour survivre. Comme quoi, le cannibalisme est une pratique ancestrale inscrit dans les gênes. 


UN CRANE HUMAIN VIEUX D'1,8 MILLION D'ANNÉES



Contrairement aux autres fossiles connus du genre Homo, ce crâne est bien préservé et fut mis au jour à Dmanisi, en Géorgie. Il comprend une boite crânienne identique à la nôtre, un visage long et de grandes dents bien dessinées.
Les chercheurs nous informent qu'il s'agirait de l'ancêtre le plus ancien de l'homme, découvert.....hors du continent africain. Une découverte qui remet tout en cause et qui nous éloignerait du singe !.
Une preuve supplémentaire qui confirme, une fois de plus, que l'évolution humaine n'est en aucun cas linéaire et que l'humanité est beaucoup plus ancienne qu'on l'a toujours prétendu et nous ne savons absolument rien sur son évolution véritable. L'évolution de notre espèce est constamment remise en cause.
Ce crâne fossile est vieux d'environ 1,8 million d'années . Il semblerait, selon la théorie des Paléontologues, que nos lointains ancêtres appartenaient à une seule et unique espèce ; enfin, pour l'instant ! Par ailleurs, je me demande comment peut-on affirmer qu'il s'agit d'une même espèce, pour cela, il aurait fallu en trouver plusieurs du même type et être un peu plus précis lorsque l'on fait circuler ce genre d'information. Cette découverte ranime ainsi le débat parmi les paléontologues déstabilisés, sur la véritable histoire de l'évolution humaine.



DES DENTISTES SOIGNAIENT DÉJÀ LES CARIES 



Suite à une découverte de dentition en Slovénie, l'on apprends non sans surprise qu'il y a environ 6500 ans, des dentistes connaissaient et pratiquaient les plombages.




Le plus vieux soutien-gorge du monde aurait environ 800 ans et fut découvert en Autriche.
Il s'agit d'une découverte qui remet en cause les théories des chercheurs qui pensaient que les femmes portaient un soutien-gorge depuis environ 80 ans, après avoir abandonné les corsets.
Il faut aussi savoir que les Minoéennes savaient également soutenir leur poitrine, il y a 3000 ans.
Il n'est pas certain que ceux d'aujourd'hui, on les retrouve dans 800 ou 1000 ans !