CATEGORIES

lundi 15 décembre 2014

LE CODEX ALIMENTARIUS SACRE DES ILLUMINATIS A LIRE ET A RETENIR



Je vais vous parler d'un codex. Juste comme ça, au passage pour raviver l’atmosphère morose qui va encore s'éterniser  pendant quelques années !
Vous savez évidement, ce qu'est un codex ?
A l’origine ce sont des tablettes de bois assemblées entre elles afin de composer un livre . Puis ensuite, lors de la découverte du papyrus, on y écrivait son histoire ou des règles de vie, afin de garder le cap ou de ne pas perdre le nord.
Les premiers chrétiens utilisaient également ce style de codex pour écrire et faire circuler leurs textes sacrés pour renforcer leur endoctrinement. Ensuite on a découvert le parchemin, puis le papier, et enfin.....INTERNET !. De ce côté , le progrès s'arrêtera là !. Sauf si on développe la télépathie.
Mais quand on entend parler de codex alimentarius, on se dit que cela doit être une bible consacrée à l’alimentation. Une bible qui informerait le monde sur les bonnes pratiques alimentaires à adopter afin de vivre le plus longtemps possible en parfaite santé. Pas du tout, mais l'erreur est humaine !

MAIS QU'EST CE QUE CETTE BIBLE
Quand on consulte le site officiel de ce fameux codex, on découvre deux jolis logos ; celui de l’OMS (organisation mondiale de la santé) et celui de la FAO (organisation des nations unie pour l’alimentation et l’agriculture). Sur le site, on peut lire que le Codex alimentarius vise à garantir des denrées alimentaires sures et saines pour tous les peuples. Alors que seuls 200 pays sont présents dans la commission du codex sur 390 (reconnus +membres). C'est à dire que seuls ces pays bénéficieraient de leurs précieux conseils. Les autres, ma foi, qu'ils se débrouillent !. Après tout, ils ne sont pas reconnus par l'ONU.
Mais dans leur malheur, ils ne le savent pas encore, mais ils ont une chance de nous survivre pour avaler beaucoup moins de produits douteux !
Le hic, c'est qu'avec le second paragraphe, on baigne dans un océan de contradictions. Le milieu médicale pense que le codex n'a pas été inventé pour servir les intérêts des consommateurs, mais celui des multinationales de l’agroalimentaire. Je leur dit donc, ''bien vu !''. Il y a une chance que ce soit eux qui détiennent la vérité !
On se doute bien que les mammouths de l’agroalimentaire ne vont pas se tirer une balle dans le pied et que leurs intérêts passent avant les nôtres ; business oblige. Après tout, ils ne se sont pas enrichis pour faire du sociale. Et si jamais, il leur prend l'envie d'en faire, c'est juste par intérêt. 

Ce qui devient plus inquiétant, c’est la suite !
Alexandre Rougé qui, à la suite de son article dans Nexus « Le codex alimentarius est-il toxique » nous apprend que les cartes sont truquées.
En résumé, selon Alexandre, le codex fut créé pour faire disparaître les petites exploitations qui n’ont pas les moyens de se mettre aux normes dictées par le dit codex, dont l'idée est d'éliminer les paysans, pour au final les lobbys s'emparent à moindre frais des terres agricoles.
Ce qui n'est pas faux non plus, il suffit de voir sur le terrain que les petites fermes agricoles appartiennent au passé depuis la dernière guerre mondiale, où il fallait nourrir des milliers de crèves la faim, tout en ne voyant pas ce que cachait ces fameux remembrements.
C'est généralement le résultat obtenu après une guerre fratricide, alors que l'on avait rien demandé.

Là, où ça devient vraiment pervers et pourri. C’est que ces multinationales de l’agro - qui ne sont rien d'autre que des industries chimiques qui vendent aussi bien des pesticides que des médicaments ; tout est bon.
Ces braves gens aseptisent l'humanité, tout en rendant la terre stérile et les hommes malades. Il faut toujours faire le mal avant de faire du bien.
Ces entreprises démoniaques ont pour projet de nous servir des aliments de qualité nutritionnelle réduite au maximum pour des questions de rentabilités et pour que la population s'affaiblisse physiquement et moralement, pour qu'au final nous nous gavions de médocs pour avoir l'impression d'aller mieux,tout en continuant à ingérer des viandes et des légumes insipides bourrés de pesticides et d'hormones. Le cercle infernale . Subitement, on a beaucoup moins faim !

Après Alexandre, on écoute le médecin Rima E laibow, qui nous explique que dans ce codex miraculeux, les industries imposent qu'au fil du temps, les vitamines soient interdites, toutes les vaches soient traitées aux hormones certifiées Monsanto, elles imposent ou du moins conseillent fortement que les animaux de ferme soient sous antibiotiques et que les aliments distribués soient irradiés ou ionisés.

Pour couronner le tout, ils rendent à nouveau légal les 7  pesticides les plus dangereux que 176 pays avaient interdits.
Avec de telles règles d'aseptisation, il est difficile de croire que le codex Alimentarius fut créé pour notre seul bien.
Les projections épidémiologiques des experts de l’OMC et de la FAO tablent sur un minimum de 3 milliards de morts, 1 Milliard de morts suite aux famines et 2 milliards de bougres malnutris qui attraperont toutes les maladies possibles.
Notre mort est donc programmée, ainsi que celle de notre planète. De quoi avoir soudain des nausées et de nous couper définitivement l'appétit ! .

Où est donc la vérité ? . Comment savoir où se situe le curseur de la vérité ? D’un côté on a le discours officiel des industries agro alimentaires qui nous soutiennent qu’elles s’intéressent uniquement à notre santé et mieux vaut en douter, et de l’autre, on nous dit que l’intention est exterminer la moitié de la planète ! J’espère que la vérité se situe au moins au milieu,quoi que j'en doute. Je crois que côté famine, ils s'en donnent à cœur joie en Afrique. Côté malbouffe, c'est devenu catastrophique, il suffit de contempler les rayons et de lire les étiquettes. Ils veulent vraiment notre peau !!

Alors, que peut-on faire ? . Il est difficile d'avoir une réponse claire, quand on ne sait pas sur qui ni quoi placer le curseur ! Personnellement, j’ai décidé de m'en référer à ce que je vois et à ce que je lis, et j'ai choisi d'affronter la situation en me faisant une raison, enfin, presque.
Autrement, il vous reste la possibilité de cultiver votre propre jardin sur votre balcon, de zapper les grandes surfaces et surtout celles qui vous proposent de la bouffe à moitie prix, souvent avariée, ainsi que les pharmacies !. Apprenez à vivre uniquement d'amour et d'eau fraîche.
Ces réponses seraient une source de satisfaction, et seraient très efficaces contre l'avancée de ces monstres industriels destructeurs dont l'unique pensée est de s'enrichir constamment en évitant bien sûr, soigneusement les grandes surfaces et autres distributeurs de la mal bouffe et en se réservant les meilleurs morceaux de bœufs élevés uniquement au grand air. Il faudrait que tous les humains les imitent sérieusement avant qu'il soit vraiment trop tard !.
Toujours est-il que ce triste codex alimentarius fut d’abord inventé par des esprits américains assez tordus ; voir démoniaques : les Illuminatis.
Ce codex très ingénieux est d'ailleurs représenté par quoi ? - Mais par une pyramide bien sûr !.
Décidément le système pyramidale n'est plus ce qu'il était. Aujourd'hui, il fait dire et faire n'importe quoi !. Rassurez vous, que l'on soit riche ou pauvre, jeune ou vieux et que l'on est mangé bio ou non, les asticots n'y verront que du feu. C'est bien les seules bébêtes qui ferment leur gueule et qui l'ouvrent uniquement pour manger ce qu'on leur donne sans se poser une seule question !!