CATEGORIES

vendredi 4 juillet 2014

JE VOUS PRESENTE MES CREATIONS PEACE AND LOVE CONSACREES AUX SEVENTIES ET SEVENTIES . UN ART QUE JE NOMME ARTISTIQUEMENT OU POMPEUSEMENT KOMPOZIT


Cela n'a pas l'air, mais ce genre d'art prend tout de même beaucoup de temps et certaines aptitudes. Faute de matériel sophistiqué, il faut se creuser la cervelle et rester maître de soi, pour ne pas envoyer tout chier. Vous comprenez mes chères amies, pourquoi il vous faut me sortir avec un palan pour m'obliger à prendre l'air, pour avoir le plaisir de me défier au rami 51 !. Comme promis, je vous envoie sur cette page les créations promises à imprimer à volonté !. Et ceci est valable pour tous mes amis qui crèchent aux quatre coins du monde. Soyons généreux !. Par les temps qui courent cela devient une qualité très recherchée.

Pour toi, ma Cyndie chérie, je t'ai concocté une oeuvre d'art avec tout ce qui me tombait sous la main et cela m'a rappelé mes années folles. Vive Johnny !. Quoi que j'en dise, je l'aimais bien quant même.

Ces derniers jours, j'ai revisité mon passé. Je suis repassée à Woodstock, en faisant un détour par l'Isle de Wight. Des souvenirs mémorables !. Quoi que vaut mieux pas trop y penser, cela aurait tendance à me coller le cafard.
Vous remarquerez que je me suis également consacrée à mes artistes préférés des temps anciens et autant dire à mes premiers amours, comme David Bowie, les Beatles, Pink Floyd, The Who, Jethro Tull,...et ma copine Janis Choplin qui a mal fini, sans oublier Jimi Hendrix qui a fini par plus jamais se réveiller. Après, j'ai eu ma période disco, ma période reggae et pour finir jazz and blues. Et curieusement, soit dit en passant, je n'ai jamais picolé et je n'ai jamais eu besoin de me droguer d'aucune manière pour m'éclater. Un bon cigare me suffit, en attendant que la cigarette électronique me court après. Sur ces révélations, je vais vous présenter ma super collection nostalgie. Vous comprendrez, peut-être un peu mieux, pourquoi, je garde le silence. Il est important de varier les plaisirs en ce monde de dingue.
Parfois, la politique me donne de l'eczéma. C'est pour cela qu'il me faut prendre du recule, juste pour me changer les idées, une manière de prendre soin de ma santé mentale.
Pour les anciens sixties et seventies, dont je fais encore partie, je vous ai concocté quelques souvenirs et je vous ai même trouvé un chouchou. 
J'ai également mélangé les styles pour vous déboussoler et casser le rythme, histoire de vous tenir éveillés. J'ai gardé le meilleur pour la fin.