CATEGORIES

lundi 28 avril 2014

MAIS BON DIEU, QUAND FUT INVENTE L'IDÉE DU MARIAGE CIVIL?



Dernièrement, lors d'une discussion sur le mariage et le business lucratif dont il fait l'objet, une amie nous a posé la question :
" Quant est-ce que le mariage fut inventé ?".
Le mariage en Europe est très récent, contrairement aux mariages orientaux. Ce sont d'ailleurs les Kazhaks qui l'ont inventé, au temps du Roi David. Puis en l'an 107 de notre ère, ils inventèrent un code civil dans lequel un article de loi stipulait que les filles âgées au moins de 12 ans, devaient être mariées et enfanter le plus tôt possible. Une manière rapide de se multiplier pour empoisonner le monde !!
Quant aux Européens, ce sont, comme d'habitude, les Anglais en 1583, qui furent les premiers à inventer ce genre d'union étatique. Puis, les Autrichiens l'imitèrent 200 ans après en 1783, avant que la France lui emboîte le pas le 20 Septembre 1792.
En France, le mariage civil est la seul force de loi depuis 1792. Cette loi du 20 Septembre 1792, fut codifiée par N.Bonaparte, après avoir été érigée par les Révolutionnaires, qui permit au couples de divorcer. Elle est toujours en vigueur aujourd'hui. Quelque soit sa religion d'appartenance, il faut donc d'abord passer devant Monsieur le Maire, avant de confirmer son choix devant Monsieur le curé pour les croyants et informer Dieu de la bonne nouvelle !.

La pax conjugale ; ou le pacs, quant à lui, il est apparu en France en 1999. Pour ceux qui veulent que leur engagement soit reconnu par l'Etat, sans la partie qui concerne les enfants issus de l'union, il y a le Pacs. Compatible également avec les couples homosexuels . C'est simple, économique et rapide !
Aux Pays Bas en 1850 - En Suisse en 1874.
En Allemagne en 1875. Au Brésil en 1890.
Au Liban en 1936. Quant au Canada, ils furent les derniers à adopter ce cérémonial en 1973.
En Espagne, les époux peuvent choisir un mariage religieux sans avoir à passer devant le Maire.

LES ARTICLES DE LOI PRO-MARIAGE

Ces articles sont lus lors de la cérémonie officielle : histoire de plomber l'ambiance en rappelant aux couples ce qu'ils font !
Art 212 : Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance. Olé !!!
Art 213 : Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir.
Art 214 al 1 : Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives. Côté facultés, ça pêche souvent !!!
Art 215 : Les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie. Obligés de vivre ensemble pour le pire et parfois le meilleur !
Art 371-1 (Loi du 4 Mars 2002) : L’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient aux père et mère jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.
C'est un peu tordu, les enfants sont parfois plus matures que les parents !.
Cet article est incomplet ; Car en vérité, les parents doivent assistance jusqu'à la fin des études de leur progéniture !. Et 25/30 ans, c'est long !

A QUOI CELA PEUT SERVIR DE SE MARIER
Le mariage est la reconnaissance de l'union de deux personnes en vue d'avoir des enfants et de fonder ainsi une famille. Le mariage permet de définir les devoirs des parents face à l'éducation des enfants issus du dit mariage.
Sa fonction première est de fournir un cadre juridique pour assurer une sécurité et une stabilité aux enfants du couple ainsi formé.
Le mariage n'est que cela et rien que cela !.
Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas du tout la reconnaissance de l'amour que peuvent se porter les couples.


L'engagement reconnu par le législateur, est uniquement matériel : point barre !. Le législateur s'intéresse uniquement à la survie d'un peuple, à travers la procréation et la mise en place de moyens matériels pour l'éducation des enfants. Il n'est pas fou, il sait que l'amour ne dure qu'un temps !. C'est surtout pour permettre aux enfants de savoir d'où ils viennent et qui est responsable de leur malheur ou de leur bonheur pour les plus chanceux !!!. Bref, c'est pour obliger les parents à s'assumer, si jamais leur venait l'idée par hasard de s'en abstenir !. Grâce à cet engagement disons étatique ou administratif, la justice peut les rappeler à l'ordre !. Mieux vaut réfléchir pendant deux ans, avant de signer !.

EN FRANCE IL EST INTERDIT DE SE MARIER RELIGIEUSEMENT AVANT D'ÊTRE UNI PAR LE MAIRE
La position de la France face aux mariages religieux concerne uniquement les Français chrétiens ou juifs. Le mariage civil ayant été créé initialement pour s'y substituer, ces mariages religieux, non-reconnus, restent assujettis au mariage civil, ce qui donne au Maire, un droit de regard sur ledit engagement.
Un prêtre catholique ou un rabbin qui marierait un couple non marié civilement risque la prison. 

A SAVOIR : Le mariage civil n'est pas une célébration sentimentale du genre "on s'aime, alors on se marie". C'est un engagement pour construire une famille ou pour procréer et assurer la survie de l'espèce.
Lors d'un mariage civil, il n'est pas obligatoire de porter une alliance. Les symboles empruntés, pour prouver notre engagement affectif, est d'ordre privé et ne sont pas réglementés.
C'est un symbole avant tout d'ordre religieux ; une alliance avec le divin et non avec les hommes.
Pour en savoir plus : Pour ceux qui veulent la liste des obligations qui naissent du mariage, elles sont définies au chapitre V du livre I du Code Civil et concernent toutes les enfants.
Article 203 : Créé par Loi 1803-03-17 promulguée le 27 mars 1803
Les époux contractent ensemble, par le fait seul du mariage, l'obligation de nourrir, entretenir et élever leurs enfants.
Tout est dit à travers cet article !. Si vous n'avez pas l'intention de procréer, nul besoin de se marier, un pacs à la rigueur suffira et le divorce n'est plus qu'une simple formalité engendrant une économie certaine, moins de stress et de regrets !.
Autrement pour un mariage d'amour avec la bénédiction divine et sans mioche à la clef, mariez-vous en Espagne. Vous ferez d'une pierre deux coups avec en prime le voyage de noce. Quant on aime, on ne compte pas !