CATEGORIES

mercredi 29 janvier 2014

ROSETTA, LA BELLE AU BOIS DORMANT SE RÉVEILLE POUR RENCONTRER CET ÉTÉ TCHOURIOU...




Après 31 mois d’un profond sommeil dans les bras de sieur Cosmos, Rosetta se réveille doucement pour se préparer pour le rendez-vous de sa vie qui aura lieu cet été. Face à un tel événement, il faut savoir prendre son temps et son mal en patience.
Rosetta, pour les non initiés, n'est pas une princesse de conte de fées, c'est une sonde spatiale, lancée en 2004, pour s'emparer des secrets d'une jolie comète, nommée Tchourioumov pour faire simple !.
Cette mission d’ « archéologie spatiale » doit son nom à la pierre de Rosette qui avait permis à Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes égyptiens au début du XIXème siècle. Quoi ce n'est pas cette sonde qui devrait porter ce nom, mais la comète qu'elle est sensée étudier: telle la pierre de rosette, c'est elle qui porte les informations, la clef de nos interrogations. L'erreur est humaine !

Avec Rosetta, l’agence spatiale européenne cherche à percer l’évolution du système solaire depuis sa naissance, grâce à l’analyse de la comète affublée d'un nom Russe, d'ailleurs impossible à retenir en une fraction de seconde :
«67P/Tchourioumov-Guérassimenko». Rosetta après avoir sillonné l'espace pendant 10 ans, à la recherche de «Tchouriou», ces deux stars finiront enfin par se rencontrer cet été, bien décidées de faire ensemble un bon bout de chemin jusqu’à la fin 2015.

Les comètes sont des capsules témoins de la naissance du système solaire .
Ouvrir ces capsules en regardant les gaz, la poussière et surtout la glace qui les composent, c’est obtenir des indices très instructifs sur l’origine de notre système solaire et peut-être pourquoi pas sur l'origine de la vie, puisque les comètes contiennent des molécules organiques. C'est d'ailleurs, pour cela que je m'intéresse à la mission. je compte donc sur Rosetta pour m'en apprendre davantage sur mes origines supposées et peut-être sur la vôtre par la même occasion !.

Pourquoi avoir choisi Tchouriou... et non l'une des innombrables comètes proches de nous ? 
Parce que cette comète précisément a vécu pendant des milliards d’années au fin fond de notre univers , jusqu’au jour où elle est passée près de Jupiter, modifiant ainsi radicalement son orbite en 1959. 
Autrement dit, cette comète a conservé toute sa fraîcheur malgré son grand âge, ne mesure pas moins de 4 km de diamètre, et n’a quasiment pas subit de dégradation due aux rayons du roi Soleil. Son témoignage sur la création de l’Univers promet d’être particulièrement lisible et riche d'enseignement. 
D'autant plus, que la capsule témoin est restée verrouillée pendant 4,6 milliards d’années. Il est donc temps, d’ouvrir le coffre pour découvrir les trésors cachés. Enfin, c'est à espérer !

Rosetta et son fidèle petit module Philae, qui doit se poser sur la comète en Novembre 2014, sont dotés au total de 21 instruments afin de récolter un maximum d'informations : son champ magnétique, sa composition, sa gravité, sa température, ...à défaut du reste.

Avant d’y parvenir, le chemin aura été long: quelques 7 milliards de km, depuis le lancement de la sonde en Mars 2004. Rosetta a dû faire cinq fois le tour du roi Soleil, sur différentes orbites pour gagner de la vitesse, en profitant de la gravité de la Terre ou de Mars selon les besoins. 
La dernière orbite autour du Soleil a duré plusieurs années, mais celle-ci était tellement loin de lui que même nos supers panneaux solaires et notre technologie, soit disant avancée, ne suffisaient pas à garder l’engin actif. 
Nos scientifiques ont donc dû se résoudre à éteindre la plupart de ses systèmes en Juin 2011 et de laisser Rosetta dormir en toute quiétude, deux ans et demi, sans aucun signal de sa part .
Pour être sûre de ne pas manquer le rendez-vous avec ''Tchouriou...'', Rosetta avait d'ailleurs réglé son réveil pour le 20 Janvier 2014 à 10h00 GMT, pétant !.
Mais il faudra encore attendre un peu, avant que ce programme automatique mette un terme à deux ans et demi de silence absolu.
La belle endormie commencera en effet par s’étirer durant six longues heures, pour enfin déployer ses deux immenses ailes métalliques dit panneaux solaires long de 14 m chacun, afin de stocker suffisamment d’énergie pour reprendre sa route. 
Rosetta est actuellement positionnée, non loin de Tchouriou.., soit  quant même à 9 millions de km Elle file à la rencontre de notre jolie comète... à la vitesse d' 1 km/s environ.
La sonde pourra alors, activer progressivement ses instruments pour déterminer sa position exacte dans l’espace. Puis elle braquera vers notre terre sa grosse antenne. Pourvu que celle-ci ne coince pas !
C’est alors seulement, qu’elle enverra son premier signe de vie aux scientifiques qui attendront fiévreusement son appel, à quelques 800 millions de km de là.
Un signal qui voyage pourtant, à la vitesse de la lumière, mais qui ne mettra pas moins de 45 minutes pour atteindre la terre.
Cet été, Rosetta ne sera plus qu’à une centaine de km de Tchouriou... . Elle commencera à étudier cette énorme boule de glace sous toutes les coutures, à la recherche notamment d’un lieu d’atterrissage propice pour son module préféré, le brave  Philae qui se tapera le reste du boulot.
Rendez-vous prévu entre Rosetta et la jolie comète Tchouriou..., courant Août 2014.