CATEGORIES

mercredi 29 janvier 2014

MANDALAS DES NEIGES...LE FORREST GUMP DES NEIGES, LE POETE DE LA POUDREUSE.


L’artiste Simon Beck crée des crops circles ou plus exactement des mandalas hivernaux exeptionnels, en marchant tout simplement dans la neige.
Il est possible que vous n’ayez jamais entendu parler de Simon Beck, mais aujourd’hui, Simon le magnifique et ses oeuvres hivernales époustouflantes et éphémères sont très connues dans le monde. 
Simon est un cartographe Anglais qui a su tiré parti de ses connaissances pour développer un art inédit. Simon est devenu ainsi un artiste à part entière, unique en son genre, un artiste de génie, qui a inventé un art original le SNOW ART.
Il pratique cet art nouveau dont il a mis la barre très haute depuis l'hiver 2004 et il n'est pas prêt d'être supplanté. Avis aux amateurs ! 
Il oeuvre particulièrement à la station hivernale "les Arcs''. Chaque hiver, il vient en vacance à Noël pour réaliser ses chefs d'oeuvres.

Un art très sophistiqué aux formes complexes et variées, d'une grande finesse et d'une grand pureté : neige oblige !. 
Un art délicat, qu'il pratique tel un moine bouddhiste sur des sols enneigés en marchant simplement sur la poudreuse immaculée avec une paire de raquettes aux pieds, sans aucun outil autre que ses jambes. Hé quelle jambes !. 

Quelles sont les qualités requises pour pratiquer ce sport ? - Pour commencer, il faut juste une louche de patience, de détermination, de précision, d'adresse, d'endurance et de concentration . Ensuite il faut avoir un sens aiguë de l'innovation, un oeil perçant, regarder plus loin que son nez et le sens de la perfection. Pour finir, il faut aimer, la neige, le sport et le dépassement de soi.Bref un tempérament d'acier. On a rien sans rien !.

C'est sans conteste un sport de haut niveau réservé à des artistes de haut vol.
Raquettes aux pieds,il marche, trottine, accélère, ralenti s'arrête, puis réfléchi et reprend sa course vers un point donné déjà mémorisé, puis soudain bifurque et reprend sa course en solitaire. Il s'amuse, crée en parcourant  ainsi des kilomètres de jour comme de nuit, pour créer une oeuvre unique de toute beauté et d'une grande précision à l'oeil nu en suivant son inspiration tout simplement. 
Il consacre des journées entières, souvent une semaine (entre 25 et 50h de travail selon la complexité du modèle) pour créer un modèle unique, que le vent et la neige effaceront quelques jours plus-tard. 


Simon est un poète des neiges, le Forrest Gump de la poudreuse, qui aime les risques. Il défit le vent et la neige qui peuvent détruire à tout instant son oeuvre en cours, mais qu'importe, infatigable, et déterminé, il recommence courageusement jusqu'à ce que son oeuvre soit achevée, le temps d'un rêve.
Il y a des hommes admirables qui me surprendront toujours par leur talent et qui, me pousse souvent à me remettre en question et laisse penser que les extraterrestres n'ont pas toujours le monopole de l'extraordinaire.

Clique sur ce lien et découvre sur Youtube cet artiste étonnant à l'oeuvre.
http://youtu.be/2bEH_rSTp0g


















Des oeuvres d'autant plus belles qu'il n'y a aucun intérêt financier à la clef. Seul l'amour de l'art poussé à l'extrême, domine.
Chapeau bas l'artiste !