CATEGORIES

samedi 25 mai 2013

REINCARNATION ET TRANSMIGRATION DE LA CONSCIENCE




Ce sont les premiers chamans ou les premiers hommes  qui devinrent chamans pour avoir découvert l'existence de la conscience: certainement par hasard en mangeant des champignons hallucinogènes !
Le mot «réincarnation» signifie retour dans la chair , quant au mot «transmigration» signifie voyage au delà.

L'âme ou la conscience  poursuit son cheminement après la mort du corps. Même si pour un tiers d'entre nous cela leur semble impensable ou impossible faute de connaissance ou par ignorance. C'est ce qui fait la différence entre des âmes qui sont encore au premier degré et les âmes plus ou moins évoluées, entre les apprentis et les initiés. Les âmes du premier degré choisissent ainsi la solution de la facilité qui est celle de ne rien savoir, de ne rien entendre et de ne rien voir. C'est peut-être ceux-la qui descendent du singe !.

La vie démontre qu'elle peut prendre une infinité de formes et de couleurs. Toutes les ethnies qui ont eu la chance de ne pas être intoxiquées par les religions, trouvent naturel de croire que la conscience se manifeste en toutes choses que celles-ci soient minérales, végétales, animales ou humaines. Pour ces ethnies le règne végétale, animale et végétale sont une seule conscience ou conscience collective.

De tous temps, des milliers de personnes issues des quatre coins du monde et de tous les milieux sociaux ont vécu de multiples expériences sur la mort après la vie soit à la suite d'un coma ou de manière involontaire ou volontaire.Il y autant de versions, avec tout de même un fond commun, que d'expérimentateurs.

Tous ces voyageurs hors du temps, dont je fais parti sont de bonne foi, chacun percevant l'univers, selon son niveau de conscience ou de compréhension ou sa manière de concevoir la réalité.
Plus votre conscience est élevée, plus nous sommes en paix avec notre conscience et en harmonie entre ce que nous faisons et disons, plus l'univers nous paraît lumineux, léger et subtile,..
Plus nous aurons peur, plus nous entretenons de la haine, des rancunes, de la jalousie, de l'égoïsme,... plus le monde astral nous paraît sombre, froid,occupé par des formes étranges et effrayantes.
Le monde astral ou invisible n'est rien d'autre que le miroir de notre conscience.

Le but de ces recherches ce n'est pas de savoir si la réincarnation existe ou si la vie existe après la mort,car cela ne nous éclaire pas davantage,  c'est de vaincre nos peurs d'une part et d'autre part c'est de savoir si nous percevons tous la réalité de la même manière. En sachant que lorsque nous sommes incarnés et que nous sommes confrontés à un événement, l'on est souvent confrontés à de multiples versions qui reflète guère la réalité. Des personnes qui sont sensées voir le même événement ou le même personnage, ont souvent une perception de la réalité totalement différente, voir erronée : exemple ; lors  de témoignages concernant un personnage, nous avons souvent des descriptions du sujet totalement fantaisistes ou irréalistes : certains vont le voir brun aux yeux noirs quant il est blond aux yeux bleus. En un mot, nous nous comportons dans l'astral, comme nous le faisons sur terre.Nous prenons pour une réalité ce qui n'est en vérité qu'un mirage.

L’âme ou la conscience  expérimente un certain nombre de vies, dans des domaines aussi divers que variés. Chaque expérience est choisie afin d’élargir son champ de connaissances et donc, de conscience.

Le processus de réincarnation étant pour l'âme, le moyen le plus simple et le plus efficace pour devenir un maître de sagesse et ainsi au fil des expériences elle s’affranchira du cycle des réincarnations.

Il faut savoir que toutes les âmes n'évoluent pas à la même vitesse : certaines sont très jeunes et d'autres très anciennes. Certaines se réincarnent immédiatement et d'autres plusieurs siècles ou décennies après.

Sur la terre comme au ciel, rien n'est linéaire. Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas (Hermes Trimégiste )

 

DES INCARNATIONS NÉCESSAIRES
Au terme d'un long parcours initiatique, elle baignera dans la Lumière, source de connaissances infinie et dans l'amour inconditionnel. A moins que cette étape atteinte, elle ne désire se réincarner de nouveau dans le but d’aider ses prochains à trouver leur chemin : comme par exemple, certains initiés tibétains, le Dalaï Lama et bien d'autres personnes qui oeuvrent dans l'ombre, s’incarnent dans le but d'aider à rependre cette connaissance afin que certains humains s'élèvent davantage sur le plan spirituel.

Il est couramment admis que nous avons tous été, à un moment ou un autre, un homme et une femme, victime et bourreau, pauvre et nanti, athée et croyant... Le résultat de ces transmigrations conduisant chacun de nous à ce qu’il est aujourd’hui. Nous sommes la sommes des connaissances acquises hier.

Ainsi, bien des facteurs de notre comportement, manière de nous exprimer, mais aussi de penser résultent d’expériences bien plus anciennes que celles de notre enfance ou petite enfance comme nous pourrions être tenté de le croire.

Certains facteurs trouvent en effet leur origine dans nos vies antérieures. Exemple : lorsqu'un enfant, est doté d'un don particulier, littéraire,artistique, mathématique,.., alors que ses parents sont des ignorants en ces matières. Il peut avoir également un comportement qui ne ressemble en rien à celui de ses parents,... Parfois aussi : il peut éprouver le besoin de retrouver une ancienne famille, dans un but précis qui nous échappe,en soutenant avoir eu une autre vie ou identité. Un enfant peut avoir des habitudes, ou un comportement qui laisse perplexe son entourage, ou encore des réactions, des manies similaires à celles d'un défunt,

Cette personne peut présenter une malformation congénitale ou marque de naissance inexpliquée, il peut s'agir d'un talent, d'une aptitude innée, connaissances particulières, ou historiques, érudition,reconnaissance de lieux ou de gens que l'on avoir conu ou que l'on croit connaître. Cela peut être une peur viscérale inexpliquée de quelque chose comme par exemple : du vide, d'un animal (serpent, araignée, loup, tigre, chien,..). Toutes ces observations peuvent être effectuées dés l'enfance.

Bien que nous nous réincarnons dans le but d'améliorer nos connaissances, et de corriger nos défauts comme la peur, la cupidité, la jalousie, l'envie, intolérance, le matérialisme excessif, l'absence de compassion, alcoolisme, drogues,.., les jeunes âmes ne sont cependant pas à l’abri d’erreurs qui pèseront encore sur leur cycle de réincarnations.

Le parcours que nous avons effectué nous a conduits où nous sommes. La chose essentielle n’est pas de savoir qui nous avons été, ou ce que nous avons fait auparavant, mais comment nous réagissons face aux opportunités et aux épreuves qui surviennent maintenant, ici-même. En effet, ce sont nos actions du moment, qui ont une incidence capitale sur notre futur. D'où, l'importance de réfléchir aux conséquences sur les autres comme sur soi même, avant d'agir. L'impulsivité est une forme d'inconscience qui est souvent désastreuse.

La nature humaine possédant une volonté propre, il peut arriver que nos choix nous incitent à commettre des faux pas, à fouler des valeurs fondamentales ou encore à porter préjudice à autrui. Tout simplement, par manque de conscience ou d'expérience. La sagesse ne s'acquière pas en une ou deux vies, mais sur plusieurs existences.

Nos erreurs nous obligeront, dans une prochaine existence, à devoir méditer sur nos attitudes et leurs conséquences pour ne pas les reproduire ; nous exposant à des situations relatives aux leçons que nous devrons en retirer. Comme le dit l’adage « On ne récolte que ce que l’on sème ». C’est particulièrement vrai en ce qui concerne le karma.

NOUS SOMMES LA SOMME AUJOURD'HUI, DE CE QUE NOUS AVONS ÉTÉ JADIS.