CATEGORIES

lundi 15 octobre 2012

REINCARNATION : DIEU EST UN PUZZLE GEANT


Croyez vous en la réincarnation ? - moi, OUI !
Pour l'avoir expérimenté volontairement et involontairement.
J'ai découvert ce phénomène, par hasard, en expérimentant l'hypnose à l'occasion de recherches archéologiques.
Au paravant, j'avais eu des rêves prémonitoires concernant  des accidents et des décés comme des visions , mais j'ignorai que l'on pouvait se projeter dans le passé comme au futur.
La réincarnation et la désincorporation ont toujours étaient des phénomènes connus par les anciens. Et particulièrement, pratiquées, par les chamans.



QU'EST-CE QUE LA REINCARNATION
Cela  signifie simplemnet  que l'âme, corp invisible, revêt un nouveau corps visible constitué de chair 

Le corps, n'est autre qu'une enveloppe charnelle et  mortelle, un manteau périssable, un scaphandre, que revêt l'âme  immortelle, pour descendre et se déplacer sur terre.

L'erreur humaine aujourd'hui, est d'accorder une trop grande importance au corps, dans sa façon de le satisfaire, alors que nous devrions avant tout, accorder toute notre attention à notre âme, à notre élévation spirituelle.
Le corps est la partie visible mais éphémère, voué tôt ou tard,  à la destruction. L'âme est la partie invisible mais éternelle destinée à la construction permanente.

Lorsqu'une vie s'achéve, l'âme quitte le corps devenu inutile, pour revêtir une nouvelle enveloppe, si cela est nécéssaire à son évolution, si son karma l'oblige à revenir en ce monde entre autres. 

L'âme  selon de nombreux peuples, fait l'objet de différentes définitions.
Certain la décrive comme étant une "parcelle d'énergie", "un élément de Dieu",...Personnellement, j'imagine dieu comme étant un puzzle géant composé d'une multitude de pièces ou d'âmes incarnées et désincarnées. C'est l'ensemble de ces pièces qui forme..... Dieu.
Ainsi, dieu est Un, et multiple à la fois. Chaque pièce, ou âme  du puzzle, est importante, rien n'est hasard, chaque chose à sa place et détruire une seule de ces pièces en revient à destabiliser et à blesser Dieu, tout en portant préjudice au reste du puzzle ou de l'humanité. Et à partir de ce constat, tout à un sens, en particulier lorsque le Bouddhisme et d'autres religions prônent le respect de la vie sous toutes ses formes.

Chacun se doit de reconstituer l'origine de la conscience en ramenant chaque être égaré en ce monde  vers le centre divin.

La vie n'est pas linéaire : chaque être vivant en ce monde n'est pas logé à la même enseigne, certains sont plus avancés que d'autres.

Il faut souvent plus d'une vie, pour réintégrer le coeur de Dieu ou de la lumière créatrice, pour reconstituer le puzzle et unifier Dieu.

Chaque humain est loin d'être parfait, il est constitué d'un ensemble de qualités et de défauts. Mais attention ce n'est pas aussi simple, car ce qui est un défaut pour l'un, est une qualité pour l'autre : c'est une question d'expérience et d'élévation de conscience.

Le maitre peut se présenter sous différentes apparences à un élève, dans le but de lui donner une leçon. Aucune rencontre n'est un hasard. C'est pour cela qu'il est vivement conseillé de ne pas juger, de ne pas condamner son prochain, car en réalité tu ne sais pas du tout qui est en face de toi.
L'enjeu pour l'âme est de corriger ses imperfections grâce aux prises de conscience qui s'additionnent au fil du temps et qui peu à peu, lui permet de s'élever spirituellement.

L'âme devient plus sage, plus éveillée et investi d'un plus grand savoir spirituel.
Chaque nuit, on meurt, lors de notre sommeil, l'âme quitte le corps physique, afin d'expérimenter d'autres réalités, traduites  par le biais de rêves en couleurs ou pour se ressourcer et faire le point, pour celles qui sont plus avancées.

L'âme est une énergie composé d'un corps subtil très léger et lumineux dit, éthérique.
Cet ensemble " âme+corps éthérique ", forme le corps énergétique ou l'anti-matière qui animera la matière ou le corps physique permetant ainsi à l'être invisible de devenir visible sur terre.
Certains croyant nomme l'anti-matière " souffle de vie " alors que les psychologues appellent cela " conscience de l'être "


Ainsi, ce corps subtil ou anti-matière, quittera définitivement la terre dés que le corps occupé devient inutilisable pour être périssable.
Cependant, lors du sommeil, le corps subtil reste unit au corps physique par un lien  dit corde d'argent, comme un cordon ombilical..

C'est relié par cette mince corde qui s'étent à l'infini, que l'âme voyage hors du corps,  tout en étant lié au corps, tant que le procéssus n'est pas rompu par la mort. Ce lien, lui permet de rester en contact avec cette réalité et ne pas s'égarer. Elle réintégre à la vitesse de la lumière son enveloppe charnelle dés la moindre alerte ou le moindre danger pour le corps endormi ( ex : incendie du logement, agression d'un être malfaisant terrestre comme celéste)



QU'ADVIENT-IL  AU MOMENT DE LA MORT ?
Cette fois, la corde d'argent se rompt, libérant définitivement l'âme de son corps physique ou de sa prison.
Le corps physique, privé de souffle de vie, d'énergie ou d'électricité, s'éteint doucement pour les uns ou brutalement pour les autres comme une vieille ampoule qui claque. Puis comme toute vieille peau, elle tombe en poussière.

C'est après la mort, que l'âme  crée, imagine  la forme énergétique de son nouveau corps subtil qui épousera son prochain corps matière.

L'âme libérée de la matière, peut contempler son enveloppe charnelle qu'elle vient d'abandonner sur terre, comme elle  entend les discours tout en ressentant les émotions dégagées par l'entourage autour de sa défunte dépouille.

Toute personne vivant des sorties astrales contrôlées, ou lors d'un accident, ou suite à une opération chirurgicale, sont  conscientes de tout ce qui se passe autour de leur corps terrestre. 
On ne ressent aucune douleur, tout en baignant dans un état total de béatitude.



QUE DEVIENT  L'ÂME APRÈS LA MORT ?
Nous ne pouvons que nous en remettre aux Écrits y faisant allusion.
Les voyages astraux quant à eux, font l'objet de témoignages éloquents, comme c'est également le cas pour d'innombrables témoignages de vies antérieures. Mais, en ce qui concerne le voyage de l'âme  avant une réincarnation, celà n'est pas facile à dire, car les expériences astrales sont aussi multiples qu'ils y a d'humains sur terre.
Tout ce que je peux dire c'est que l'âme après avoir quitté la matière ou le corps physique, se déplace à la vitesse de la pensée ou de la lumière et ne connaît ni le futur, ni le passé pour ignorer la notion du temps.


Selon certaines personnes, le cycle des incarnations imparti à chacun et son karma, serait déjà, comptabilisé d'avance  , ainsi que sa prochaine existence
. Personnellement, je n'adhère pas à cette théorie, car cela voudrait dire que tout est programmé et que nous n'aurions pas notre libre arbitre.

Je ne crois pas davantage à la théorie qui dit que si à la fin de votre vie, vous êtes convaincus que vous auriez eu plus de chance en naissant dans le corps de l'autre sexe, vous vous réincarnerez automatiquement dans un corps d'un autre sexe. Personne n'est revenu, pour nous le dire, même suite à une NDE.

Les Bouddhiste disent : " Quand vient le moment de quitter son corps, l'être atteint inévitablement l'état auquel il pense intensément ".
Alors faites attention à vos pensées : À titre d'exemple, si ses pensées sont totalement absorbées par l'amour que vous portez à votre  chien,pour le regretter amèrement de le quitter, vous pourriez vous réincarner en chien lors de votre prochaine vie, pour votre attachement à cette forme.

Personnellement, je n'adhère pas à la perspective d'une régression de l'humain vers l'animal ou à la métempsychose .
Mais si au contraire, vos pensées sont intensément orientées vers Dieu, sans le moindre attachement de toutes autres natures, alors, instantanément votre cycle d'incarnation prendrait fin et vous réintégrerez le coeur de Dieu.Vous ne serez plus qu'une énergie pensante et agissante synchronisée avec celles des autres grands maîtres qui ont déjà intégrés le coeur divin.


Parfois, certaines âmes élevées choisissent de se réincarner, uniquement dans le but précis de contribuer à l'évolution spirituelle de l'humanité en lui servant guide ou pour accompagner certaines personnes déjà très avancées.


On peut se réincarner soit sur terre où l'on a vécu sa dernière existence, soit sur une autre planète, une autre dimension et pourquoi pas à une autre époque au futur comme au passé, car rien n'est linèaire.


On ne peut fixer un temps précédant le retour dans un corps matériel, pas plus qu'on ne peut fixer un temps pour la vie terrestre. Des êtres humains passent trois ans sur terre, et d'autres y vivent 95 ans.

L'esprit contrairement à ce que l'on peut croire qui est sur le point de se réincarner à choisi ses géniteurs bien avant qu'ils se rencontrent. Le procéssus de la réincarnation s'achève par la naissance .
Mais certains esprits changent d'avis au dernier moment ou pendant la gestation pour des raisons qui nous sont inconnues ( fausse-couche- ou à un enfant mort-né ).

En général, les jeunes enfants ont très souvent des réminiscences de leurs vies antérieures jusqu'à 8/10ans. Les souvenirs s'estompent à partir de la 8ème année, lorsque l'enfant s'encre de plus en plus dans sa nouvelle vie.

Certaines de nos aptitudes peuvent disparaître d'une vie à l'autre. Celles-ci sont mises sommeil, engrangées, mémorisées, comptabilisées, et classées dans une banque de mémoire. Rien n'est perdu. Les incarnés doivent apprendre et encore apprendre pour être parmi les meilleurs.


LES AMES SONT MAITRES ET DISCIPLES
Un esprit attardé peut avoir choisi une famille évoluée dans le but de s'améliorer ou de l'éprouver, alors qu'un esprit évolué peut s'incarner dans un cadre déplaisant, même dans un corps infirme, pour subir une épreuve nécessaire et développer des qualités qui lui manquent en tant que disciple, ou donner une leçon à son environnement en tant que maitre.

Avant de se réincarner , l'être spirituel met ses souvenirs en veilleuses, pour éviter que sa vie présente soit un enfer ou que ses souvenirs fausse le jeu ou la réalité. Quelques personnes se souviennent de certains passages, pour être capables de les accepter sans en faire étalage.
Votre vie actuelle est la résultante  de vos épreuves passées ou vécues dans d'autres vies ou vous préparez votre retour sur terre : c'est l'histoire du karma : exemple : si tu as volé, tu sera volé ou tu es volé, pardonne car dans ta prochaine vie, tu voleras celui qui t'a volé. C'est pour cela que le pardon est très important : ne fais pas à l'autre ce que l'on t'a fait, ne te venge pas !.
Quant aux raisons qui rappellent un enfant "à Dieu",dieu à ses raisons que vous ne connaitrez jamais en cette vie.
C'est juste une leçon qu'il vous faut apprendre sur vous-même. Nul être en ce monde, ne vous appartient, ni ne vous doit rien !. Il faut savoir se détacher de toutes choses, de toute âme le moment venu : rien ne sert d'engranger ou d'attacher. Rien en ce monde n'est linéaire, rien n'est logique, il n'y a ni passé, ni futur, le temps est infini et indéfini, il n'y a ni bien, ni mal, il n'y a donc pas d'âge légale, pour mourir.



LA REINCARNATION ET LES PEUPLES
Les Sumériens et les Egyptiens, mentionnent chacun ce phénomène soit sur les tablettes Sumériennes ou comme le Livre des Morts égyptien.

Les Bouddhistes et l’Hindouistes ont également, perpétué l’idée de réincarnation.

En Grèce: il y 2700 ans l'orphisme, admettait l'immortalité de l'âme. L'âme imparfaite était soumise à des réincarnations successives.

" En vérité, je te le dis : nul, s’il ne naît à nouveau, ne peut voir le royaume de Dieu "(Saint Jean III,3)


Rappelons-nous que jusqu’en l’an 553 de notre ère, la réincarnation faisait partie de la religion chrétienne, mais a été mis à l’index après le concile de Constantinople, simplement parce-que, dit-on, le concept de la réincarnation gênait l’impératrice Théodora (qui avait beaucoup à se reprocher !) et ne voulait pas accepter qu’elle puisse être d’un rang inférieur dans une vie future. Cette croyance fut donc éliminée, mais non totalement interdite, et elle ne fut jamais déclarée anathème.

Dans le Zohar : " Toutes les âmes sont soumises aux épreuves de la transmigration ".

Je suis d'accord avec la Kabbale lorsque celle-ci  affirme que les renaissances permettent aux hommes de se purifier  de s'améliorer spirituellement et, de  parfaire leurs connaissances !.

De nombreux prophètes étaient des médiums qui  parlaient de visions ou entendaient des voix, des sons.