CATEGORIES

mercredi 24 octobre 2012

LES TROIS PASSOIRES DE SOCRATE


Une leçon à méditer avant de colporter des cancans, en s'interrogeant sur la raison qui nous pousse à raconter des faits .Socrate était un grand sage, respectueux des autres  , qui ne parlait pas pour ne rien dire, et détestait les ragots. Un disciple vînt un jour, trouver le philosophe et lui dit : -  Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?
Socrate - Un instant ! Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires !

Disciple : - Les 3 passoires?

Socrate : Mais oui !. Avant de me raconter toutes choses sur les autres, il est bon que tu prennes le temps de filtrer ce que tu veux me dire.
C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires.
La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié, si ce que tu veux me dire est vrai ?

Disciple - Non. J’en ai simplement entendu parler…

Socrate - Très bien. Tu ne sais donc pas, si c’est la vérité.
Filtrons davantage en utilisant la deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est une bonne chose ?

Disciple - Ah non ! Au contraire.

Socrate - Donc, tu veux me raconter une chose désagréable sur lui et, tu ignore si celle-ci est vraie. Filtrons davantage, avec la troisième passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ou dit qui ne serait pas une bonne chose et dont tu ignore si celle-ci est vrai ?

Disciple - Non. Pas vraiment.

Alors, conclut Socrate  - si ce que tu veux me raconter, n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?