CATEGORIES

jeudi 25 octobre 2012

LES CHAKRAS : UNE CONNAISSANCE QUI PERMET DE GUERIR NOS MAUX QUOTIDIENS



Dernièrement, une amie qui a fait appel à un magnétiseur pour guérir un petit soucis de santé. Surprise du résultat, elle  m'a demandé comment cela était possible.
C'est ce qui m'a décidé de traiter ce sujet afin, de vous éclairer le plus simplement possible pour que chacun comprenne ce dont il s'agit.
Les magnétiseurs et autres adeptes de cette connaissance agissent uniquement sur les chakras ou sur des points énergétiques précis,  en utilisant leurs mains ou l'énergie circule également, ou en employant  des aiguilles comme les accupuncteurs. Tout comme le Réiki, cela permet de nettoyer les chakras, permettant ainsi à l'énergie de circuler sans encombre.
Ces professionnels dissolvent les blocages, les tensions qui perturbent les canaux énergétiques, engendrant des problèmes de santé physiques ou mentaux. Ils réharmonisent l'ensemble du circuit énergétique et, vous évitent ainsi des désagréments ou soignent certains ennuis de santé.

A QUOI SERVENT LES CHAKRAS
Les chakras sont des centres énergétiques sous forme de roue, qui véhiculent une énergie aussi subtile que l'air . Cette énergie est comparable à la sève qui circule par palier dans la tige des fleurs.
Les chakras sont les organes vitaux, ultra sensibles de notre corps subtil, des vortex reliant nos corps physique et spirituel.
Les chakras sont des roues de couleurs variées, selon nos états mentaux, qui tournoient sur elles mêmes à très grande vitesse.
Si l’un de ces centres est bloqué, paralysé (stress, angoisse,...), cela crée un désordre physique et mental.
En travaillant sur les chakras, on active ou rétablit la circulation de l'énergie et donc on vivifie, redynamise nos chakras, qui aura une action bénéfique sur le plan physique et spirituel.

DÉFINITION DES CHAKRAS
Les Chakras sont des points précis, ou des roues, ou encore  des centres d’énergie, à partir desquels l'énergie, véritable source de lumière est diffusée dans tout le corps.
Ils suivent une ligne qui part du bas de la colonne vertébrale, et remonte  jusqu’en haut du crâne.
Les chakras principaux ou majeurs, sont au nombre de 7.
Cette source énergétique est composée des sept couleurs de l'arc en ciel (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge) et harmonise l'ensemble de nos cellules et de nos organes.

Ces centres énergétiques ou Chakras jouent un rôle primordial dans cet équilibre en diffusant la lumière nécessaire aux organes et aux cellules qu’ils commandent.
Si ces Chakras sont bloqués, fermés ou abîmés, le corps est en état de souffrance, il devient malade avec le temps, faute d'énergie ou parce que celle-ci circule de manière inégale. D'où, l'importance de la respiration et de l'oxygénation. Lorsque cette énergie vitale circule mal, vous êtes fatigués, vous avez mal à la tête,...Enfin, bref ; vous avez quelques problèmes !

LES CHAKRAS : UNE CONNAISSANCE MILLENAIRES VENUE D'ORIENT. UN SAVOIR TRANSMIS DE GENERATION EN GENERATION


LES CHAMANS
Cette méthode de guérison ancestrale était déjà connu des anciennes tributs. Les chamans l'utilisaient pour modifier leur niveau de conscience. Le chaman accède ainsi, aux corps subtils dans le but de les régénérer ou de les redynamiser. Le chamanisme est l'ancêtre de toutes les religions dont elles découlent.
Les Sumériens, les Egyptiens et les Babyloniens,ces trois peuples connaissaient le pouvoir de l'esprit et le sens de l'Arbre de vie.

LES HEBREUX : La Kabbale transmet les traditions ésotériques du judaïsme. Le symbolisme des chakras est présent dans la représentation de l'arbre de vie. Un héritage Babylonien. Curieusement, la kabbale découvre cette technique qu'au IIème siècle de notre ère.

LES ARABES : Cette connaissance fut transmise par les maîtres  Soufis. La tradition Soufiste perpétue l'usage de danses rituelles permettant aux participants de changer de niveau de conscience.

LES BOUDDHISTES : Dans l'antiquité les Bouddhistes propageaient leur savoir au Moyen Orient .
Actuellement, les bouddhistes Tibétains diffusent leurs enseignements dans le monde entier.
Le bouddhisme est né après le chamanisme et il est antérieur aux trois religions connues aujourd'hui.

LES HINDOUS : Yoga kundalini. La littérature canonique Hindoue constitue actuellement la plus importante source d'informations sur les chakras. Il semble avoir été les premiers à découvrir cette technique.


LES EUROPEENS ET L'EGLISE
Cette connaissance fut transmise par les Egyptiens aux  Alchimistes dont on retrouve les enseignements dans divers courants. Par ailleurs, Jésus connaissait obligatoirement cette technique de guérison, pour avoir étudié, les textes probablement Egyptiens et bien d'autres probablement et pour s'être entretenu avec des initiés. D'autant plus qu'il pratiquait déjà, la méditation et le jeûn, connue aussi des grands maîtres et prophètes.

La somme de cette connaissance fut emputée, suite à l'incendie, de la bibliothèque d'Alexandrie, en 47 av. J. C., puis en l'an 390, provoqué par les chrétiens fanatiques. Cet acte démentiel entraina la destruction de 700 000 ouvrages liés aux connaissances des trois derniers millénaires antérieurs à notre ère. Heureusement que quelques centaines d'ouvrages capitaux, mathématiques entre autres, furent sauvés du désastre par des philosophes et des scientifiques, car nous serions encore à l'âge de pierre !

Au Moyen Age, certains passages de cette connaissance furent à nouveau retransmis par l'écriture, sous forme codée, par les alchimistes persécutés par l'église, pendant toute la période dite d'obscurantisme.
A la fin du 17ème siècle, l'alchimie était tellement discréditée par l'église qui se voulait l'unique gardienne de la vérité, que ces connaissances que véhiculaient les alchimistes sous forme de contes, tombèrent dans l'oubli et s'effacèrent de notre culture et de notre mémoire.


Posez vous les bonnes questions pour harmoniser vos chakras,pour éviter de les bloquer . Faites votre examen de conscience. Il est important de connaître ses défauts et de les éliminer si vous voulez allez mieux, en cessant de vous empoisonner l'existence et celle des autres obligatoirement.

La jalousie par exemple, est un vilain défaut qui bloque vos chakras. Un être humain n'est en aucun cas notre propriété. Les personnes atteintes de ce mal, ont des tendances esclavagismes. Si nous aimons réellement une personne, nous souhaitons son bonheur et, celui ci ne dépend pas que de nous, nous en déplaise.
Si nous supportons difficilement ou pas du tout, que l’être aimé s’occupe d’autre chose que de notre petite personne, l’amour que nous lui portons n’est que fantasme. Nous nous mentons simplement, à nous mêmes, comme à l'autre bien évidemment.
Nous nous servons d'un être, en lui faisant croire qu'on l'aime, pour assouvir notre besoin d'être aimé et d'être le centre de son existence. Nous nous servons des autres, pour nous prouver que nous méritons d'être aimés.
Les personnes atteintes de ce mal s'imaginent plus à tort qu'à raison que l'autre rêve de les abandonner, qu'il va les trahir... Sachez que, ce que nous imaginons avec force et particulièrement négativement, à des chance de se réaliser.
Pourquoi ? - mais parce que l'humain est par nature pessimiste, il doute de lui, manque de confiance en ses capacités et donc, de ce fait, il est plus doué pour s'attirer des ennuis que de gagner au loto !

La question que l'on doit se poser , si on est atteint de ce mal dévastateur : c'est comment puis-je guérir de ce mal en laissant aux autres toute liberté d'exister, afin de leur permettre d'être ce qu'elles sont en vérité, sans les persécuter, sans douter d'eux constamment, parce que je meurs de trouille ? . Que puis-je faire de bien, pour les aimer et les respecter ?

POSEZ VOUS LES BONNES QUESTIONS
Par exemple : si un proche vous tape sur les nerfs.
Vous verrez, peut-être, plus clair, après vous être posé les questions suivantes :
Depuis combien de temps cette situation est elle établie?
Quel est l’évènement qui a déclenché ma prise de conscience ?
Ai-je exprimé ma perception des choses et, si non pourquoi?
Quel est mon comportement face à ce vécu ?
Qu’est ce qui me dérange exactement et, pour quelle raison ?
A quoi cela me renvoit il, qu’est-ce que je ne me permettrais pas ?
Quelle est l’histoire de ma famille ?
En se posant les bonnes questions face à votre problème vous trouverez la bonne réponse, et vous permettrez à vos chakras de tourner dans le bon sens !.
Il est évident que pour obtenir les bonnes réponses, il faut éviter de se prendre pour une autruche, en plongeant sa petite tête dans le sable. Il faut accepter de regarder la vérité en face en cessant de se faire des films, même si cela fait bobo à son petit coeur !.
La lecture de l'ordre des chakras se fait de bas en haut du corps, et donc, en commençant par le dernier placé au sommet du crâne et qui est le septième chakra.