CATEGORIES

lundi 15 octobre 2012

DES PLANTES POUR SOIGNER VOS BOBOS



Je me sert souvent de plantes pour soigner des blessures, soigner ma peau ou pour soigner quelques avaries. Je vous donne mes recettes de base. 

CAPUCINE : MA PLANTE MIRACLE
C'est une plante qui a mille usages. Je la mets en salade, pour décorer mes entrées, pour me soigner. C'est un  Antiseptique, antibiotique, diurétique, antitussif, expectorant
Indications : En usage interne (ex. tisane, décoction)
Toux, bronchite, troubles respiratoires, grippe, refroidissement.

En usage externe (ex. décoction) : Problèmes de bouche
Usage cosmétique: pour le soin des cheveux en lotion capillaire.

Les capucines ce sont ces petites fleurs rouges, ors ou orangées qui poussent à partir de juin, parfois noyées dans leur feuilles.C'est Louis XIV qui, appréciant leurs qualités d'ornement les fit importer en France. Au Pérou, on utilisait déjà fleurs et feuilles, aussi jolies soient-elles en cicatrisant et désinfectant. Ici, en sus d'aimer leurs jolies couleurs, on a découvert d'autres aspects curatifs : soin corps, soin cheveux.

DÉPURATIVES
Les graines sèches de capucines ont des vertus purgatives. Pour être clairs, elles vont faciliter l'évacuation.
Posologie : prenez 70 grammes de graines sèches que vous réduisez en poudre. Mélangez-les à 150 grammes de miel. Trois cuillères à café par jour de cette préparation suffisent à ressentir les effets bénéfiques.

ANTI-RHUME
Rhume, toux, bronchite... La capucine s'occupe de votre gorge et votre poitrine. Ainsi une infusion de fleurs et de feuilles séchées permet de libérer les bronches. Elle permet également de faire tomber la fièvre et offre un sommeil plus doux.

CHEVEUX ABÎMÉS
Autre atout majeur de la capucine : elle est un soin doudou pour les cheveux abîmés : elle leur redonne de l'éclat, les fortifie, permettant notamment de lutter contre la chute des cheveux.
Recette : Dans un litre d'eau, faite bouillir pendant quinze minute une poignée de fleurs, feuilles et graines séchées. Une fois que la décoction a refroidi, vous pouvez en imbiber la chevelure.

ANETH : Carminatif, diurétique, antispasmodique, anti-inflammatoire, flatulence, ballonnements), hoquet, nausées et vomissements, indigestion, allaitement (dans la tisane pour l'allaitement). A utiliser en infusion dans 200ml d'eau bouillante et laissez infuser 10mn.

FEUILLES D'ORTIE : Pour nettoyer et désinfecter un bobos
Utilisez la feuille d'ortie rincée sous l'eau et, appliquez la feuille sur la blessure.

FEUILLES DE LAVANDE : Pour aider la peau à cicatriser, utilisez des feuilles de lavande, ou de mille-feuille.

FEUILLES DE MENTHE : Pour resserrer les pores du visage: frottez le avec des feuilles de menthe.

ARGILE VERTE : En tube en pharmacie (très pratique, hygiénique et additionner d'huile essentiel ).
J'utilise l'argile pour les masques et pour soigner les blessures. L'argile sur les plaies , évite les cicatrices. Ne pas utiliser l'argile sans ajouter quelques gouttes d'huile essentielle par exemple de lavande... ou d'olive.

SAFRAN : Effets du safran: Antioxydant, anticancéreux, contre le vieillissement précoce.
Indications : Cancer du foie, douleurs abdominales.
Effets secondaires : toxicité en cas d'ingestion trop élevée de safran. Demandez conseil à un pharmacien ou médecin.

TOMATE : La tomate est un fruit énormément consommé par les gens du sud depuis fort longtemps : Laxatif, diurétique, "désintoxiquant", action bénéfique sur les intestins, antioxydant, anticancéreux.


BETTERAVE : Elle réduit la consommation d'oxygène pendant un exercice physique (à cause du nitrate qu'on trouve dans la betterave), antioxydant (contre les radicaux libres), anti-inflammatoire (effet des bétalaïnes), antitumorale (bétalaïnes), hypo-tenseur et vasodilatateur.
Elle permet d'augmenter les performances, surtout pour l'endurance), contre le mauvais cholestérol.


ENROUEMENT : RÉGLISSE
Utilisation : contre l'enrouement (effet rapide) ou contre la toux irritative
Préparation et Posologie : Pour une tasse de tisane de racines de réglisse utilisez 3 gr de racines de réglisse finement coupées (en vente en pharmacie) et environ 200 ml d'eau
Chauffez l'eau à ébullition puis ajoutez cette eau bouillante aux racines de réglisse
Laissez infuser une dizaine de minutes (afin d'obtenir une dose efficace en substances actives)
Filtrez le mélange . Buvez une tasse 3 fois par jour.


GINGIVITE
1/2 cuillère à café de sauge
1/2 cuillère à café de
thym

1/2 cuillère à café de calendula (souci)teinture de myrrhe (5 à 10 gouttes)
200 ml d'eau
Préparation et Posologie : Chauffez l'eau à ébullition
Laissez ensuite macérer pendant 30 minutes la sauge, le thym et le calendula dans l'eau bouillante. Mettez un couvercle pour éviter l'évaporation de l'eau, mais pendant ces 30 minutes vous pouvez soit mettre à feu doux ou même arrêter le chauffage. Filtrez le mélange
Rajoutez 5 à 10 gouttes de teinture de myrrhe
Se rincer (en gargarisme) la bouche plusieurs fois par jour, typiquement matin et soir.

INSOMNIES, ANXIÉTÉ, AGITATION
Des difficultés à trouver le sommeil, réveil nocturne, agitation… Pour éviter la prise de somnifères, penchez-vous sur des méthodes douces et naturelles, inoffensives pour l’organisme. Certaines plantes se révèlent très efficaces contre les insomnies à condition d'en boire 3 ou 4 tasse par jour. A chacun ses herbes et son parfum !

CAMOMILLE : la camomille soulage l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure. Consommée en tisane depuis des siècles à l’heure du coucher, on attribue habituellement les effets calmants et sédatifs de la plante à l’apigénine, une des substances actives qu’elle contient.
Posologie : laissez infuser 1 cuillère à soupe (= à table) de camomille séchée dans de l’eau bouillante.


LAVANDE : C’est le plus souvent sous forme d’huile essentielle que la lavande se montre efficace pour traiter l’anxiété, l’agitation et donc, les troubles du sommeil.
Posologie : quelques gouttes d’huile essentielle de lavande diffusées dans l’air ou déposées sur l’oreiller suffiront à créer un climat de détente propice à l’endormissement

LA MÉLISSE : La combinaison de mélisse et de valériane serait aussi efficace que le triazolam, un somnifère chimique, en raison de leurs propriétés calmantes, sédatives et hypnotiques.
Posologie : elle peut être consommée sous forme de tisane, de teinture et en extrait liquide. L’huile essentielle de mélisse diluée avec une huile végétale est très efficace en massage le long de la colonne vertébrale.

THÉ ROUGE OU ROOIBOS
Le rooibos, également appelé thé rouge bien qu’il ne contienne pas de théine, est une plante qui pousse en Afrique du Sud. Elle y est utilisée depuis de nombreuses années pour faciliter l’endormissement.
Posologie : le rooibos se consomme généralement sous forme d’infusion à raison de 2 à 3 tasses par jour. Des sachets de feuilles séchées se trouvent facilement dans les herboristeries.

FLEUR D'ORANGER
La fleur d’oranger, qui vient du bigaradier, a des vertus apaisantes et relaxantes. Elle est indiquée en cas de palpitations, de crises d’angoisse ou d’insomnies.
Posologie : La distillation de la fleur d’oranger donne l’huile essentielle de Néroli et celle de ses feuilles, l’Huile essentielle de Petit grain. Ces Huiles essentielles peuvent être utilisées en diffusion atmosphérique, mélangées dans l’eau du bain ou en massage, diluées dans une huile végétale.

VALÉRIANE
La valériane était employée par les romains dans l’Antiquité pour combattre les palpitations et l’arythmie. Aujourd’hui, l’OMS reconnaît son efficacité pour lutter contre l’agitation nerveuse, l’anxiété et l’insomnie, des troubles souvent liés.Posologie : la valériane peut être consommée de différentes façons : en tisane, à base de racines séchées (l’odeur est cependant désagréable), en gélules, en teinture ou en granulés homéopathiques

PASSIFLORE
On fait le plus souvent usage de la passiflore pour traiter le stress et l’anxiété, eux-mêmes à l’origine des troubles du sommeil. Les propriétés sédatives de la passiflore sont reconnues par la Commission E. Posologie : la passiflore peut être consommée de nombreuses façons, bien qu’on la trouve le plus souvent en gélules. Prendre l’équivalent de 0,5 à 2 g infusés dans 200ml eau,  3 à 4 fois par jour réduira les symptômes de l’anxiété.

TILLEUL
Originaire d’Europe, le tilleul est l’une des plantes les plus connues pour lutter contre les troubles du sommeil. C’est la fleur du tilleul et non son écorce, utilisée pour soigner des maux différents, qui a un effet apaisant et hypnotique reconnu.
Posologie : laissez infuser 10 minutes, 3 à 4 fleurs de tilleul séchées dans 200 ml d'eau bouillante. A consommer plusieurs fois par jour.

HOUBLON
Le houblon a vu son efficacité sur les troubles du sommeil reconnue par la Commission E1, puisque les strobiles de houblon contiennent un puissant narcotique, le méthybuténol.
Posologie : le houblon se consomme la plupart du temps sous forme d’infusion de strobiles séchés (0,5 g à 1 g dans 250 ml d’eau bouillante), mais on trouve également le houblon en gélules, extrait liquide ou teinture.

VERVEINE
A différencier de la verveine odorante qui traite des maux différents, la verveine officinale a pourtant de nombreuses vertus. Elle est tout à fait indiquée en cas de nervosité, un trouble qui empêche souvent de trouver le sommeil.
Posologie : Très courante en Amérique du Nord et en Europe, la verveine se consomme la plupart du temps en tisane à raison de 2 à 3 tasses par jour.

JASMIN
Une cuillère à soupe des fleurs fraîches de jasmin (environ 5 fleurs fraîches de jasmin) ou des fleurs séchées de jasmin (en vente dans divers commerces).
Environ 200 ml d'eau
Préparation et posologie :  Chauffez l'eau à ébullition puis ajoutez cette eau bouillante aux fleurs de jasmin.
Laissez infuser une dizaine de minutes (afin d'obtenir une dose efficace en substances actives).
Buvez une tisane de jasmin 2 à 3 fois par jour en cas de stress, de légère dépression ou d'anxiété.
Buvez une tisane de jasmin 20 minutes avant d'aller vous coucher en cas de troubles du sommeil, et en particulier de troubles de l'endormissement.

POUR BIEN DORMIR
Pour bien dormir, un repas riche en glucides et faible en protéines engendre une concentration élevée de tryptophane 4 et son passage à travers la barrière hémato-encéphalique du cerveau. Le tryptophane y sera transformé en sérotonine, puis en mélatonine, 2 hormones qui contribuent à un bon sommeil.
À l’inverse, un repas trop riche en protéines pourrait nuire au sommeil chez les insomniaques.
En effet, cela peut provoquer une concentration sanguine plus élevée de "tyrosine 5,6", un acide aminé qui sert à la fabrication de la dopamine. Ce neurotransmetteur est associé à l’activité motrice et à l’agressivité.
Manger de préférence 4 heures avant d'aller au dodo !!