CATEGORIES

mardi 21 février 2012

RÊVER , C'EST CREER ET PARFOIS S'OUBLIER




Rêver, c'est chouette, cela nous détend et nous permet de nous évader. Et contrairement aux apparences, ce don nous permet de créer des images, des vibrations, des histoires. Les rêveurs ne sont pas du tout inactifs, ils agissent sur d'autres plans, bien souvent à votre insu. Si cela ne sert pas au rêveur directement, les créations d'images, d'idées, de sons, de couleurs, de concepts ne sont jamais perdues et souvent servent à d'autres le moment venu qui piochent inconsciemment dans la banque universelle.
L'univers n'est autre qu'une immense toile, un ordinateur composé d'une banque de données, d'une fabuleuse mémoire. Cette banque se nomme les Annales akashiques.

Les penseurs ne sont pas du tout des fainéants ou des tire au flanc, bien au contraire, ils sont  juste à l'origine du monde et de toutes créations sur terre comme dans l'univers. Ils se servent plus de leurs neurones que de leurs bras, mais ils se fatiguent pas moins. Car avant de prendre une pelle et une pioche pour construire ou détruire, il faut avoir eu l'idée de le faire, avoir formuler une pensée, et s'y coller. En un mot, il faut penser avant d'agir,; le contraire est source de problème. Le travail à moitié pensé est à moitié fait !.

Par ailleurs de nombreux créateurs s'imaginent être les auteurs d'une oeuvre, alors que quelqu'un y avait pensé bien avant, à l'autre bout de la planète, mais il n'a pas su la concrétiser pour des raisons qui lui sont propres. Le véritable auteur n'est jamais, celui ou celle que l'on croit.
Même mes écrits, ne m'appartiennent pas : ce sont juste des pensées captées de-ci-de-la. Et bien malin, celui ou celle qui me dira d'où, elles viennent, qui me les souffle, me les inspire.

Un rêve n'est autre qu'une idée, une pensée, un concept qu'il faut savoir penser dans ces moindres détails, avant de le réaliser soi-même, ou que l'on vous aide à le mettre sur pieds. Un rêve qui ne se réalise pas, c'est comme proposer un problème sans avoir de solution; c'est inventer une maladie sans avoir eu l'idée de créer l'antidote ;  c'est juste parce que celui-ci est mal posé, mal pensé et souvent motivé par un comportement inadapté ou négatif, emprunt d'envie, de jalousie, d'orgueil, de cupidité ou pour n'être qu'un simple caprice. Mais qu'importe, rien n'est perdu dans l'univers qui mémorise la moindre pensée tout comme le fait Google. Vous croyez avoir tout effacé, tout perdu, mais non, tout est enregistré quelque part sur une bande pour des décennies. Et un jour, quelqu'un aura la même idée sauf qu'il réussira à la concrétiser.

Pour qu'il se réalise, il faut le cerner totalement, y croire et le vouloir de tout son cœur, en ignorant la peur, les mauvaises influences ou les mauvais conseilleurs, le doute tout en sachant le bien que la réalisation de celui-ci apportera aux autres, comme à soi. Mais attention, il faut aussi savoir, à qui donner et pourquoi.Tout comme l'univers, on ne donne pas de perle à un, ou des pourceaux sans raison profonde. 

Il faut être armé d'un courage sans faille, et d'une patience à toute épreuve, pour que celui-ci se concrétise enfin : car l'on a rien sans le moindre effort ou sans aucun mérite. Si vous ne savez pas pourquoi ce rêve occupe votre esprit, ni ce qu'il est censé vous apporter vraiment dans votre vie et sur tous les plans, et quelles sont vos motivations profondes, il ne se réalisera jamais.

Et s'il venait par hasard, à se réaliser, sans que vous vous soyez posez les bonnes questions et préparer à l'assumer, ou sans grands efforts, soyez certain qu'il vous pourrira la vie. Ce n'est pas tout de le vouloir, faut il savoir encore pourquoi faire, ou ce que l'on veut réaliser concrètement et si possible sur le long terme. II est beau de rêver, de faire travailler son imagination, et de le voir se réaliser, mais faut il encore être capable de l'assumer, de le gérer dans le temps si l'on ne veut pas que son rêve devienne un jour votre pire....cauchemar !