CATEGORIES

mardi 20 décembre 2011

LE BAISER AMOUREUX A TRAVERS LE MONDE, UN ART A PRATIQUER GOULÛMENT.



Avez vous déjà, surpris deux toutous en train de s’embrasser à pleine gueule ? Pas moi !. Même si les dauphins font l’amour par plaisir, le baiser amoureux est plus ou moins rare chez les animaux.
Il arrive que deux animaux , même de races différentes, se fassent de gros poutous. Mais on aurait tendance à penser, qu’ils sont plus attirés par les odeurs, qu’enivrés par le sex-appeal de leur partenaire : ces coups de langue ressemble davantage à une toilette mutuelle.
Dans le cas des vieux pandas rouges, impossible de tirer les mêmes conclusions. Ils ont cessé tout rapport sexuel et s’adonnent régulièrement à de longs baisers pouvant durer une heure !
Mais, globalement, le baiser langoureux, tel qu’il existe chez l’homme, fait figure d’exception au sein du règne animal.


D'OÙ VIENT LE MOT BAISER
Le mot baiser se disait jadis en latin "bassiare" qui signifie "embrasser, tenir dans ses bras contre soi".
Le Marquis de Sade est le premier écrivain à traduire ce mot latin en français en employant le mot baiser pour embrasser. Puis au fil du temps, ce mot fut dénaturé, pour arriver au sens moderne d'acte sexuel, dans un registre plutôt vulgaire, généralement mal perçu, mais qui à l'avantage de nous informer sur le prétendu partenaire.

En Belgique: on a par contre, conservé le sens originel du verbe baiser . On dit donc toujours se baiser pour dire : s'embrasser. Alors attention au néophyte qui ignore ce petit détail, qui pourrait à l'occasion, leur valoir une gifle !


Aujourd'hui, on différencie la bise du baiser :
Dans le cas des baisers amicaux sur les joues, on dit " se faire la bise " ou un bisou.
Le verbe embrasser prête à confusion : c'est une étreinte + bises sur les joues. Un baiser amoureux : c'est une étreinte + un baiser pleine bouche. Pour le différencier du baiser amicale, on a tendance à argotiser cet acte du genre : '' Ouah, je lui ai rouler une pelle ! ''

IL EXISTE PLUSIEURS FORMES DE BAISERS
IL existe donc, deux formes de baisers : le baiser amicale, de paix : pratiqué dés l'antiquité par les Romains et le baiser amoureux. Jésus, pratiquait ce baiser en signe de paix. Les premiers chrétiens l'adoptèrent comme signe de reconnaissance. Ce baiser amicale fut répandu également, par les Chrétiens.


LE BAISER AMOUREUX EST RISQUE
Deux individus s'embrassant échangent en moyenne 40 000 parasites, 250 types de bactéries, 9 mg d'eau, 0,7 g d'albumine, 0,45 mg de sel, 0,711 mg de graisses, 0,18 g de matières organiques et dépensent quatre calories par minute. La fréquence cardiaque peut doubler.
Un baiser sur la joue exige l'activation de 12 muscles faciaux, alors que le baiser amoureux en sollicite 34.
Le baiser amoureux peut entraîner certaines réactions désagréables comme par exemple un œdème des lèvres, de l'urticaire, du prurit, etc.

La responsable est la salive qui transmet un aliment ou un médicament allergène à l'autre. D'après des chercheurs de l'Université de Californie, ces réactions sont plus fréquentes qu'on ne le pense. Elle peuvent apparaître en quelques secondes et jusqu'à six heures après un French kiss ou un simple bisou dans le cou.

Par ailleurs, un baiser peut  être fatale, si votre partenaire à le Sida : un saignement de gencive, le saignement d'une lèvre pour avoir été mordu.
Avant de vous lancer dans cette chaude aventure, mieux vaut s'assurer que les bouches soient saines et propres.
Un baiser mentholé, vaut mieux qu'un baiser puant ou de chacal !

LE BAISER AMOUREUX EN PUBLIC
Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, en se disant des «je t’aime» pathétiques, sont une vision plutôt courante en France comme dans toute l'Europe.
Par contre, dans de nombreux pays où, selon les us et coutumes, ou même en vertu des lois, le baiser en public est simplement très mal vu, ou carrément interdit, comme au Moyen Orient.
Dans l'antiquité: les Romains s’embrassaient sur les joues comme sur la bouche. Autant dire que cette pratique dure depuis plus de 3000 ans et que nous en avons tout simplement hérité.

IL EXISTE DES BAISERS CURIEUX
Les baisers chez certains peuples, sont assez étonnants : certains se soufflent à la figure, d'autres se frottent le nez comme chez les Inuit, ou les joues en utilisant le baiser Papillon (on approche un œil de la joue de l'autre, et on la caresse d'un battement de cils).

Au Japon : Il s'agit en fait de plaquer ses lèvres sur celles de son partenaire et de lui souffler dans la bouche. D'autres encore se lèche le visage ou se contente d' humer son partenaire
Le baiser Créole : s'est s'embrasser collé -serré !
En Inde, un couple s'embrasse uniquement, après un acte sexuel. Au contraire des Français, qui consomment avant et  testent après : c'est toujours ça de gagné !

LE BAISER EN ORIENT
Hygiène et pudeur oblige !
Les Massaïs, par exemple, l’acte d’amour est d’une brièveté déconcertante sans caresses ni baisers; d’ailleurs, ils n’embrassent pas, la bouche servant uniquement à manger. Les cheveux et le visage sont également tabous. 

L'ile Maurice, les jeunes issus de familles très puritaines ont souvent du mal à s’aventurer sur ce terrain-là : question de valeur moralo-religieuse.
Et voir un couple s’embrasser à pleine bouche en public, est aussi rare qu’il est fréquent de voir deux amoureux main dans la main .

En Indonésie , en 2006, une loi est venue limiter le baiser en public à 5 minutes; Ce qui est déjà pas mal, pour un pays musulman. (l’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde).

A Dubaï : le bisou arabe au vu et au su de tous, est à éviter pour votre salut.
Un émirat à la pointe du modernisme et ouvert, où la population est minoritairement arabo-musulmane, les autorités ont mis en 2010, les points sur les i. Ils ont condamné à une peine de prison, un couple Anglais :
Motif : s’être embrassés sur la bouche dans un restaurant.

Aux Émirats arabes unis, comme chez les Inuits :
Curieux !. Ils se frottent réciproquement l''extrémité du nez, entre les membres d'une même famille
Ils corsent l'histoire en interdisant aux couples non mariés de vivre sous le même toit et ceci, quelques soit leur nationalité. Ils aiment bien que les choses soient faites dans les règles. Alors, pour votre propre sécurité, abstenez-vous de vous lécher les babines, dans l’espace public, vous risqueriez de le regretter amèrement.

Des étrangers qui sont rendus dans ces pays, sans prendre la peine de s'informer des us et coutumes du pays,doivent encore s'en souvenir.Dans les pays arabes où le vent révolutionnaire a soufflé, même lorsque cette pratique ne fait pas l’objet d’une loi, elle n’est pas davantage admise.

En Tunisie, ce genre de comportement en public est réprouvées par la morale religieuse et depuis, le changement de gouvernement , cela ne s'est pas arrangé. Donc, en Afrique, et au Moyen-Orient, vous oubliez cette pratique. Ou vérifiez bien que vous êtes seuls en plein désert : finir ses vacances en une prison locale, ce n'est pas très fun !
 

DES MOTS POUR DIRE BAISER
En France, on se roule une pelle, un gadin, ou bien une galoche : on se donne des becs, des bécots, des poutous, des bisous, des smacks. A Lyon, on se fait péter la miaille...
Alors, sans tabous, ni principes, car après tout, comme disait Montaigne au sujet du baiser: '' Il faut parler sans vergogne: nous prononçons hardiment tuer, blesser, trahir, et de cela nous n'oserions parler qu'entre les dents..... " : Hé, oui, nous en sommes encore là !. On a du mal , parfois à appeler un chat, un chat.
 

LE BAISER EN OCCIDENT
Dans certains pays occidentaux, on embrasse sans complexe, bouche ouverte, et devant tout le monde :
sauf en Allemagne qui ne courre pas après ce mode de contact et d'expression.

Aux États unis, les Américains sont très puritains sur le sujet, contrairement à ce que l'on voit au cinéma. Par contre, les parents ont pour habitude de donner des baisers sur la bouche à leurs enfants, en marque d'affection. Certainement, une vieille pratique religieuse.

Au Québec et en Suisse, 
un baiser sur la joue comme sur la bouche est appelé un bec. Cela peut prêter à confusion.

En Russie, le baiser sur la bouche fermée, dit à la Russe, n’est pas de caractère intime. Quant à se rouler goulûment une " pelle", c'est assez rare.

LE BAISER A LA FRANÇAISE
En France: le baiser est un héritage Romain. Les couples français détiennent la palme d'or sur le sujet, nous nous bécotons davantage que dans la majeur partie des pays d'Europe. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous sommes réputés dans le monde, pour être performants dans le domaine.
Cet acte d'amour baveux à la Française fut baptisé : French-kiss. 

Mon plus long baiser fut avec feu mon époux sur la musique 'french kiss'' et il dura 24 mn. C'est l'un de mes plus beaux souvenirs !




Et oui, en France le baiser est souvent perçu comme le symbole d’un amour romantique. Douce manière de marquer son affection, qui nous ramène au temps de l'amour courtois. Ce cliché du romantisme, désormais, nous colle à la peau.

Mais d'où vient cette manie de se bécoter en France ?
Mais des Romains pardi ! d'ancien textes Romains racontent comment, il y a 2500 ans, ils en sont venus au baiser. Et bien, tout simplement en observant les abeilles, en prenant pour un baiser, un transfert d'abeille à abeille de nourriture. Puis les Romains ayant occupé le Sud de la France et l'Espagne ont transmis ce nouvel art amoureux.

Cet art s'est rependu, particulièrement, dans le Languedoc, à l'époque de l'amour courtois, où le baiser avait pris une place importante. Car il était très mal vu de penser à autre chose, avant le mariage !
Le baiser était un pacte d'amour très sérieux, un sceau, une manière de sceller son engagement avec sa promise . A cette époque, ils n'embrassaient pas n'importe qui, et sans raison . Chez nous c'est toujours d'actualité!


En France, nous nous léchons la pomme :une, deux, ou trois selon les régions .
Une pratique à l'origine typiquement méridionale que l'on retrouve également en Espagne et en Italie. ont adopté le baiser méditerranéen hérité des Romains, probablement après l'invasion du Languedoc, par le royaume de France.
Puis au fil des décennies, les Français après avoir adopté le fameux bisou chrétien,
Les Français convertis à cet et  trouvant cette pratique fort romantique, l'ont adopté et pratiquer dans leur coin, plus ou moins timidement, selon leurs règles de vie et leur religion.


LES FEMMES S'INFORMENT A TRAVERS LE BAISER AMOUREUX
Le baiser active de nombreuses zones du cerveau, lorsque la bouche et la langue sont stimulées et elles réveillent nos sens de perception.
Et en allant plus loin, histoire de vérifier que cela était vrai, j'ai pu constater que c'était véridique. Et à partir de là, j'ai évité de perdre mon temps avec des histoires sans grand intérêt et de gaspiller mon énergie inutilement, avec des plats de soupe ! J'ai fini par trouver le bon !


UNE ETUDE AMERICAINE
D'ailleurs une étude américaine menée en 2008, auprès de 1000 étudiants, confirme mon diagnostic pour avoir découvert que le premier baiser est révélateur, et nous donne des informations.
Embrasser son partenaire sur la bouche, sentir son haleine, sa salive, est un moyen de le tester, de collecter des informations (chimiques et biologiques) à son sujet. 
Le baiser sur la bouche permet d’établir un lien fort : 

Hé, Oui messieurs, les femmes sont plus sensibles que les hommes au goût et à l’odeur de la personne qu’elles embrassent. S’embrasser sur la bouche, n'est pas un acte anodin, il a pour fonction d’amener l’état d’excitation sexuelle avant un rapport.
Les femmes se servent clairement du baiser pour jauger leur compagnon et obtenir à leur insu des informations qui leur en dit long sur le partenaire.
Résultat, si un homme embrasse mal, on ne s'investit pas, ou ils débarbouillent leurs dulcinées, celles-ci refuseront de faire l’amour, pour être convaincues qu'au lit, cela sera un désastre !!.
C'est pourquoi, qu'après un baiser, des hommes qui ne connaissent pas le sens de ce test , se plaignent de ne plus avoir de nouvelle !.
Il faut savoir aussi que ce test très féminin est souvent pratiqué inconsciemment par des femmes qui ne comprennent pas toujours le pourquoi du comment du style  '' je ne sais pas pourquoi, mais je ne le sens pas !....

Mais curieusement, les hommes apprécient, majoritairement, davantage les baisers fougueux : ce qui pourrait dire, qu'effectivement, ils jaugent également leur partenaire.
Plus un baiser est fougueux ,dans lequel chacun s'investit, plus les sentiments et les désirs sont forts et moins l'on risque d'être déçu..


En fin de compte, les Françaises...... en générale, avant de coucher avec leur boy-frend, vérifie à travers le baiser, si leurs énergies sont compatibles et donc, si c'est un bon ou, mauvais plan !.


Que ton baiser ait l'ardeur du soleil,
 et la rose te donnera tout son parfum.

(proverbe kurde)