CATEGORIES

jeudi 3 novembre 2011

DIFFERENCIER UN FANTASME D'UN DESIR OU DU ENVIE


On entend souvent parler les uns et les autres de leurs fantasmes. Le fantasme est avant tout  lié à une transgression sexuelle et ne se partage pas.
Le fantasme dont parle souvent les personnes n'est en vérité que des envies ou des désirs.
Le fantasme sexuel, est une image troublante, une image de transgression. C'est une représentation de scènes que l'on n'ose pas révéler, pour être en contradiction avec nos valeurs morales.
Ces fantasmes transgressifs doivent rester secrets et demeurer dans le domaine de l'imaginaire.

En revanche, on appelle à tort fantasme, une envie ou un désir. Donc, quant vous dites '' quel est ton fantasme ?", vous devriez dire, " quel est ton désir ? '' ou encore, '' tu as envie de quoi ? "
Donc, si vous avez envie que notre partenaire fasse certaines choses, ou si vous êtes tentés par certaines expériences sexuelles avec l'élu de notre coeur, d'accord !, mais dans ce cas ce n'est pas un fantasme, c'est un désir, une envie .

Les fantasmes sont faits d'éléments inconscients qui se construisent tout au long de la vie, à la suite d'un émoi sexuel.
Le but est de recréer cet émoi sexuel en pensant à une chose, à une phrase, ou à une scène qui nous a émue.
Pour entretenir sa libido et sa sexualité, il faut pouvoir penser et imaginer ces scènes, pour recréer  cet émoi sexuel.
Ce n'est pas condamnable de fantasmer sur une personne, autre que que le/la partenaire et cela arrive très souvent.
Le fantasme est de l'ordre de la pensée et de l'imaginaire.
Tant que cela  ne fait pas souffrir son partenaire, il n'y a rien de mal à ça, dans l'absolu.
Mais attention, si vous fantasmez en permanence ou un peu trop souvent, sur quelqu'un d'autre, que votre partenaire , c'est le signe que le moment est venu de revoir votre copie et de changer d'herbage.

A moins que vous décidiez de rester auprès de l'autre, par intérêt et que l'autre n'y voit que du feu ou s'en contente.
Si vous voulez pimenter votre sexualité, que vous avez des envies particulières pour changer vos habitudes ou rompre la monotonie, vous pouvez encourager votre partenaire à découvrir ou à expérimenter  de nouvelles techniques, si celles-ci sont réalisables et si vous avez préparé votre partenaire bien avant. Une manière de tester sa confiance et ses sentiments à votre égard. 
Il faut dans ce cas, le/la convaincre, en lui expliquant votre désir , en dialoguant tout  en douceur, en évitant en cas de réticence ou de refus,  les reproches, les critiques, les mots assassins du genre '' si tu m'aimais ..." , blablabla !, pour vous sentir rejeté, vexé, ou  ridiculisé.

Vous êtes normal, mais laissez lui le temps, d'y adhérer, et de se remettre en question. Peut-être qu'elle découvrira qu'elle vous aime plus qu'elle ne le pensait... Maintenant si votre partenaire, vous insulte en vous cataloguant d'obsédé ou de tout autre qualificatif, convaincue d'être prise pour une "prostituée", comme c'est souvent le cas, chez les plus coincées, les moins averties, interrogez-vous sur ses sentiments, ou sur les vôtres et sur ce que vous faites vraiment avec l'autre.
Il ne faut pas confondre partenaire, avec boniche ou dame de compagnie. Là, où, il n'y a pas de confiance, il n'y a pas d'amour. Du désir OUI !, mais de l'amour, NON !.