CATEGORIES

lundi 21 novembre 2011

FAIRE L'AMOUR TOUS LES DEUX JOURS, AUGMENTE LA LONGÉVITÉ, C'EST UN CACHER D'ASPIRINE CONTRE TOUS LES MAUX DE TETE.


Sexe, un mot bizarre, un mot qui a l'origine de bien des maux est pourtant, le sexe est un élément vital pour le bon équilibre mental des humains. Le sexe est synonyme de plaisir et de jouissance depuis des millénaires, il est essentiel pour la survie de notre espèce.
Et tous les amoureux de l'amour, les adeptes de cette discipline ,ne cesse de révéler depuis quelque années ses vertus et ses innombrables bienfaits sur organisme. Voici quelques bienfaits qui permettent aux bipèdes de garder la forme, pour ceux qui ont perdu le goût d'aimer…Juste pour leurs redonner envie d'aimer et d'être aimer et pour les gourmands.

Le sexe augmente l’espérance de vie. D’après des études suédoises et américaines, faire l’amour tous les deux jours augmente l’espérance de vie de 10ans , mes p'tits loups ! Pour devenir centenaire, il n'y a pas de meilleur recette : aimer et être aimé.

Sur le plan cardiologique, les hommes qui ont eu au moins trois orgasmes par semaine sur une durée totale de 10 années, sont aussi ceux qui ont deux fois moins de risque d’avoir une crise cardiaque ou une attaque cérébrale.
Faites donc l’amour le plus souvent possible, c’est la meilleure prévention naturelle contre les problèmes cardiaques, et hop ! fini les médicaments !


FINI LE STRESS ET LES MAUX DE TÊTE
Le psychologue américain Stuart Brody s’est penché sur ce point a fin de dénicher ses secrets comme quoi les voies de la recherche scientifique peuvent parfois emprunter des chemins surprenants…bref ses études ont démontré indéniablement l’effet anti-stress de faire l'amour.
Une plus grande fréquence des rapports est associée à de plus importants bénéfices. Ces effets ne sont pas uniquement liés à l’apaisement de court terme suivant l’orgasme, mais perdurent pendant une semaine environ, selon les individus.
Avoir une vie sexuelle équilibrée et régulière procure bien-être et sérénité.

Mais faire l'amour a bien d'autres effets bénéfiques, il stimule notre matière grise.
Mais ne vous amusez pas trop à mesurer votre QI après chaque rapport, il faut de l'entraînement, l'intelligence se mesure sur la distance
Plus d’excuse mesdames, pour ne pas avoir de rapport avec l'élu de votre coeur, le sexe diminue les douleurs et les maux de tête !. Un orgasme serait comparable à la prise de deux aspirines !. Faire l'amour régulièrement détend, il paraît que cela soigne et rend intelligent.Que du bonheur !

Ce n'est que du bénef , alors cessons de croire que le sexe est une maladie et qu'il fatigue. Mais c'est peut-être en cela, que nous pouvons dire, que nous n'appartenons pas tous à la même race, contrairement aux apparences. L'humanité n'est elle pas une représentation du monde animal ? Est-ce qu'un Bonobo est comparable à un Ouistiti ou à un Orang-outan et pourtant ce sont tous des singes.

FINI LES INSOMNIES, LA BEAUTÉ AU NATUREL
Morphée vous accueillera à bras ouverts dans son royaume, après un gros câlin sous la couette. En effet, le plaisir libère dans le cerveau des substances appelées endorphines qui provoquent un effet de relâchement dans le corps et l’esprit.
En favorisant la sécrétion d’hormones qui facilitent l’irrigation de la peau et la production du collagène naturel une femme se sent plus belle.
Faire l’amour est l'équivalent d'un sport d’endurance, avec pour bonus le plaisir d'être aimé, de donner et de recevoir. Celui-ci sollicite les abdominaux, les muscles des fesses et ceux des cuisses, à condition de pratiquer cet art correctement et alors là.....fini les salles de sports ; quelle  économie...Que du bonheur !!!!
Un rapport sexuel consomme autant de calories qu’un sport d’endurance (environ 300cal). Faire l'amour est une excellente raison pour perdre quelques kilos.


Il améliore également l’odorat, et nous évite de nous enrhumer au moindre coup de vent.
Bref, faire l'amour régulièrement, nous permet d'être toujours en pleine forme et d'avoir toujours le sourire. Donc, les personnes et les femmes particulièrement, qui se privent d'aimer et d'être aimées doivent avant tout, se poser des questions sur elles-mêmes, avant de condamner la gente masculine, car faire l'amour c'est bien, la plus belle des thérapies, le meilleur des prescriptions, à condition comme tous les traitements médicamenteux de
respecter les doses et la qualité.
Allez, zou, coupez la télé et foncez sous votre couette !