CATEGORIES

dimanche 23 octobre 2011

LE PONT DU GARD, LE MONUMENT ROMAIN, LE PLUS VISITE DE FRANCE



Ce pont prestigieux, fièrté des provencaux fut construit par les romains, il y a déjà, plus de 1900 ans.
A l'époque romaine, les piétons franchissaient le Pont du Gard, soit en suivant le dallage de 3m64 de largeur qui couronne le monument, soit en utilisant la marge de 1m07 comprise entre la face extérieure des pieds-droits des arches du second rang et le bord extrême de la cimaise qui surmonte les arches du premier. On rejoignait par un sentier la voie de Nîmes à Alba, près de Lafoux.

Au moyen âge, le Pont du Gard devint un lieu de passage important, à raison de sa proximité de Beaucaire où avait lieu une foire très réputée et très courue. Les piétons seuls circulaient sur le pont, après s'être acquittés d'une taxe de péage.
Le péage rapportait en 1295, 25 livres par an. A la même époque il fut cédé par Philippe-le-Bel au seigneur d'Uzès, en échange de la baronnie de Lunel. Au XVIe siècle, après l'établissement de la papauté à Avignon, le péage doubla au prix de 55 livres par an.
Le pont traverse le Gard sur un pont à trois étages, étonnante construction qui est peut-être la plus belle chose que les Romains aient laissée d'eux dans le monde entier...
Il n'y a pas dans le monde romain un monument dont la vue surprenne et nous trouble autant. 

On l'aperçoit brusquement, au détour de la route, élégant et majestueux, sous le ciel bleu de Provence, encadrant de ses arceaux le gracieux paysage, le torrent et les collines.
Le Pont du Gard est le monument antique le plus visité de France. C'est le plus grand, le plus beau, et le mieux conservé des ponts aqueducs romains. Sa construction a démarré au milieu du premier siècle après J-C sous le règne de l'Empereur Claude. Elle a dû s'achever sous Trajan dans les années 60, puisque on estime que la construction complète des 50 km l'aqueduc a duré environ 15 ans dont 5ans pour la seule partie du pont .

Le Pont du Gard est la partie la plus extraordinaire d'un immense aqueduc  partait d'Uzès et allait jusqu'à Nîmes. Il drainait, en moyenne 400 litres seconde. Il fonctionna  jusqu'au début du VIe siècle ; après quoi, il fut victime de pillages car il représentait une source de matériaux de construction non négligeable: pourquoi aller chercher ailleurs, ce qu'ils avaient sous la main. Une première restauration fut entreprise au début du XVIIIe siècle.
Il est impossible de se faire une idée de l'effet produit par cette chaîne granitique qui réunit deux montagnes, par cet arc-en-ciel de pierre qui remplit tout l'horizon, par ces trois étages de portiques qu'ont splendidement dorés 1900 ans de soleil.J'ai vu quelques-unes des merveilles de ce monde , mais je n'ai jamais vu un ouvrage aussi grandiose, aussi aérien, et aussi étonnant que celui du pont du Gard qui, reste à mes yeux, la plus belle des merveilles que nous aient laissé nos ancêtres  romains. De nombreuses générations pourront encore longtemps le contempler émerveillées par tant de majesté, de perfection et de beauté.