CATEGORIES

mardi 23 août 2011

SI VOUS ADOPTEZ UN ANIMAL EN 2015 : NE CONFONDEZ PLUS SEVRAGE ALIMENTAIRE ET AFFECTIF.



On choisit la race qui conviendra le mieux à sa personnalité.
Il est important de tenir compte de l'espace et de notre disponibilité. Un animal n'est pas un jouet ou un objet décoratif.
Il faut également, avoir l'esprit d'un chef de meute, en somme il faut être très canin ou félin.
Personnellement, je suis très féline et évidemment, je me sent très bien avec des chats ( indépendance, solitaire, très sociable, mais assez sauvage en même temps, j'aime le silence).
Que ce soit  un chien ou un chat, on choisit en fonction de son mode de vie, de son caractère, de son cadre de vie et de ses moyens financiers.
Un berger allemand devra, en effet, manger un peu plus de croquettes que son ami chihuahua.
On ne choisit pas un Berger Allemand, si on est du genre soumis, vous risquez un jour de vous faire...''bouffer".


DES SITES POUR VOUS AIDER
Pour nous aider à trouver la bonne race, on peut répondre au quizz de Pedigree.com, de Wamiz ou aller sur Chien.com. Et pour les chats, c'est idem : un persan, ça se brosse régulièrement : sinon, il finit par avoir des dreads.
Bref, commencez à vous former en vous informant sur la race de votre choix. On ne met pas la charrue, avant les  boeufs !!

On s’assure d’avoir le budget qui convient
Médor ou Félix ne vivront pas de caresses et d’eau fraîche. Nourriture : croquettes, 30€ minimum par mois, selon la taille du chien par exemple. Une fois par semaine, de la viande ou une  boite. Personnellement, pour un chat, je mélange une petite poignée de croquettes avec un 1/3 de boite pour chat, le matin (petit format carré). C'est moins sec et plus sympa , généralement le bol est vide à 14heures. Je lave son bol et lui met une poignée de croquettes pour le reste de la journée.

Attention, les animaux détestent changer de menu. Certains chiens mangent n'importe quoi, pour être confondus avec des poubelles, et ressemblent davantage à des petits cochons, qu'à des chiens ou chats ,ou  parce qu'ils sont stressés ou sont mal nourris.

Vétérinaire : Il ne faut pas oublier les frais de vétérinaire qui coûte la peau des fesses : prévoyez donc, une tirelire spéciale Médor et placer y tous les mois 8 € , pour parer les coups durs, et ainsi, votre toutou pourra se vanter d'avoir des économie ! 

Le toilettage, si vous n'avez pas le courage de le laver et de le tondre vous-même, sachez qu'il vous en coûtera la bagatelle d'environ 35€ pour un petit chien et plus de 50€ pour un gros chien.

Accessoires : Pensez aux accessoires utiles : laisse, collier, panier, joujoux,…) : prévoir un budget minimum 70€ par an, car ces petites choses ça s'usent, quant votre toutou stressé ne les mange pas !.
Il est nécessaire de stériliser votre animal, histoire de ne pas envahir la planète. Budget d'investissement : entre 90€ et 280€ , selon l'animal (chien ou chat ), et selon son sexe. L'avantage, on ne le fait qu'une fois!

FRAIS VACANCES
On n’oublie pas aussi les frais engendrés par la garde du chien, pendant les vacances, si vous décidez de le laisser dans une pension ou un chenil. Le budget variera en fonction de la taille du chien, de sa race, ainsi que des problèmes de santé rencontrés.
Prévoyez un budget annuel minimum de 250€, ou emmenez votre animal avec vous, c'est plus économique et plus sympa pour votre compagnon. Aimeriez vous, que votre copain vous place en pension chez des inconnus, pendant qu'il courre les boites de nuit ?
Pour les chats, c'est moins couteux, mais une stérilisation est obligatoire, pour les chats des villes.
Si on décide d’adopter un chiot venant d’un élevage, il est important de se renseigner sur l’éleveur, et sur sa manière d’élever les chiots, avant de vous lancer dans ce domaine, car les truands existent aussi dans ce milieu.
On peut même aller visiter l’élevage, pour s’assurer qu’ils vivent dans de bonnes conditions. C'est important.

TRÈS, TRÈS IMPORTANT
On s’assure, qu’il ne nous vend pas un chiot de moins de 12 semaines,ou de 3 mois, c'est la loi et nombreux sont ceux qui la viole, pour se débarrasser au plus vite de l'animal et ainsi gagner un maximum d'argent en un minimum de temps. 

POURQUOI EST-CE SI IMPORTANT ?
Beaucoup d'éleveurs occasionnels et parfois professionnels, vendent des chiots ou chatons entre, 6 et 8 semaines, ce qui est interdit et, aberrant.

Tout le monde confond, sevrage affectif et sevrage alimentaire. Et de nombreux magazines et blogs font circuler les mêmes erreurs, faute de connaissance.

LE SEVRAGE ALIMENTAIRE
Celui-ci se fait à partir de 6 semaines et s'achève entre 8 semaines et 12 semaines, selon l'animal et son caractère.
Dernièrement, lorsque j'ai demandé à mon jeune voisin, l'âge de son chiot  il m'a répondu '' il a 2 mois ! '' 
Je lui ai dit qu'il allait avoir de sérieux problèmes, faute d'être sevré. Il me répond qu'il est sevré depuis 2 semaines, il mange des croquettes ! '' Génial, à 5 semaines, son toutou avait déjà de supers dents !. 
LE SEVRAGE AFFECTIF
Celui-ci est le plus important pour l'avenir de l'animal et celui du futur propriétaire ou du responsable légal.
La mère du chiot ou du chaton, sociabilise son rejeton qu'à partir du 2ème mois, sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire.
Elle lui apprend à avoir confiance en elle et donc en lui et particulièrement, à ne pas avoir peur de l'abandon.
Chaque jour, elle s'éloigne un peu plus du chiot, tout en le rassurant. Peu à peu, le chiot apprend, que sa mère que revient toujours et ne l'abandonne pas. Et ce manège dure aussi longtemps, que sa maman le juge nécessaire , car tous les chiots ou chatons ne fonctionnent pas de la même manière: c'est une question de caractère, tout comme chez les humains.
Si on retire un bébé à sa mère, avant trois mois, le jeune animal, enregistre cet acte comme un abandon de la mère et le vivra comme tel toute sa vie.

UN MAUVAIS SEVRAGE AFFECTIF
On est face à un mauvais sevrage affectif lorsque l'animal mange des prises, des fils électriques, des chaussures,... et fait ses besoins partout...Il hurle dés qu'il est tout seul. Cela ne s'arrange pas pour lui, quant il tombe sur un propriétaire qui passe son temps à hurler après son chien pour avoir  commis quelques bêtises. Quant on a privé un chiot de sa maman, il faut être capable de se substituer à elle.

Si ce sevrage n'est pas fait, à cause d'éleveurs indélicats ou ignorants professionnels ou particuliers, attendez vous à avoir un animal avec de sérieux troubles du comportement.
Tout comme chez l'humain, l'animal souffrira d'abandonisme, il vivra dans la peur de ne pas vous revoir et se comportera tout comme un enfant apeuré ( broiera ses jouets, vos affaires,..). Il vous faudra, vous substituer à la mère en vous absentant, la première semaine de 5mm ( allez à la poubelle, par exemple) en le rassurant avant et après votre retour. La deuxième semaine, absentez vous 10mn, tout en le rassurant avant de partir et au retour.
Puis, 30mn, pendant une semaine et enfin 1heure.
Une chienne ou une chatte mal sevrée affectivement abandonnera, plus tard, sa progéniture.

LA PROPRETÉ CHEZ LE CHIOT
Un chiot mal sevré affectivement, apprendra la propreté difficilement et parfois jamais, car là aussi, il faut se substituer à la mère.
La mère enseigne la propreté à son rejeton à partir du 2ème mois. Elle emmènera son bébé dehors, et il l'imitera.Ce qui fait que lorsque celui-ci est adopté, il apprendra les règles de la maison rapidement (pour lui pipi, c'est dehors !).
Il faut le sortir à heures à peu près fixe ( matin, midi et soir).
Si vous ne pouvez pas le sortir le midi, évitez de lui donner son repas le matin, mais en soirée.

Pour les chiots non sevrés affectivement : la propreté sera très longue, selon la race et le caractère, cela va de 4 mois à 8 mois.
Ne jamais, hurler sur votre animal, si vous ne le prenez pas sur le fait. Un animal à besoin d'associer votre colère au méfait '' elle gueule, parce que, je viens de pisser là, si elle n'est pas contente, c'est que c'est pas bien ! ". 
Le chiot veut être certain qu'il a bien compris le message, alors il récidive et s'il constate que vous êtes en colère, c'est effectivement, que ce n'est pas bien et donc, il retient le message. 
Attention, si vous changez de ton,parce que ce jour là, vous avez décidez d'être plus laxiste, attendez vous à ce qu'il recommence afin de comprendre ce que vous voulez vraiment.
Être responsable d'un animal c'est être capable d'être un chef de meute. 

ADOPTION SPA
Si on décide d’adopter à la SPA
On commence par aller sur
le site de l’association où l’on peut voir les fiches des animaux actuellement dans les refuges.
Attention ce n'est pas le tout de craquer pour un animal, faut il qu'il craque sur vous. Renseignez vous sur ces antécédents. Si la SPA n'est pas capable de vous raconter son histoire, faites ajouter, ''adoption sous réserve pour une période de...''.  Certains chenils ont prévu cette clause de réserve, mais c'est loin d'être une généralité.Idem pour les adoptions chez des particuliers.

Si on craque pour une petite bête, il nous faudra fournir quelques documents pour pouvoir adopter : une pièce d’identité, un justificatif de domicile et un justificatif de revenus (seulement pour l’adoption d’un chien).

Une participation financière est également demandée qui correspond à la vaccination, le tatouage et la stérilisation de l’animal.
Pour un chat, il faut compter environ 150€ et pour un chien 250 €. Ces animaux sont tous stérilisés, vaccinés et pucés, souvent par le propriétaire ou l'éleveur précédent.
Vérifiez que l'animal n'a pas de puces et d'eczéma.
Vérifiez qu'il n'a pas été traumatisé en voiture, pour avoir été abandonné ou laissé enfermé trop longtemps dans un véhicule ou en cage.
Vérifiez qu'il n'a pas peur du balai, faites des testes en agitant un balai ou en balayant et constatez s'il garde son calme. Si le chien déchiquette un chiffon, vêtement dans les 48 heures, ''attention chien stressé" présentant un trouble du comportement.

Notez les troubles, (propreté, pleurs, agressivité, fugueur,..) sur son carnet de santé et datez le fait.
Ces informations seront utiles à la SPA, si vous décidez de le rendre ou de l'abandonner. Vous aurez fait, au moins, oeuvre utile. Tout le monde n'est pas éducateur canin.
Si vous décidez de le garder, faites appel à un éducateur de préférence qui saura rassurer le chien.

POUR ADOPTER UN CHAT
Pour adopter un chat, mieux vaut le prendre entre 6 et 8 semaines, après avoir vérifié qu'il sait se servir d'une litière et qu'il est capable de se laver tout seul. Si vous le prenez entre deux mois et trois mois, la mère lui aura appris à être un félin et donc à chasser et à être indépendant et non un gentil chaton à sa mémère !.